J comme...JONASSON

Publié le par lydiane

Le 1er roman de l'auteur suedois Jonas JONASSON a été un réel succès, vous aurez bien evidemment entendu parler du "vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire". Vu tout le bien que j'ai pu lire à son sujet, je me suis empressée de l'acheter. C'est vrai qu'il a passé quelques mois dans ma bibliothèque, avant que je l'ouvre, mais c'est chose faite aujourd'hui.

 

4ème de couverture :

Franchement, qui a envie de fêter son centième anniversaire dans une maison de retraite en compagnie de vieux séniles, de l'adjoint au maire et de la presse locale ? Allan Karlson, chaussé de ses plus belles charentaises, a donc décidé de prendre la tangente. Et, une chose en entraînant une autre, notre fringant centenaire se retrouve à trimballer une valise contenant 50 millions de couronnes dérobée - presque par inadvertance - à un membre de gang. S'engage une cavale arthritique qui le conduira à un vieux kleptomane, un vendeur de saucisses surdiplômé et une éléphante prénommée Sonja ...

 

On suit donc à travers ces pages le voyage d'Allan a travers la Suède. Ces chapitres sont entrecoupés de chapitres faisant référence au passé d'Allan : en 100ans il a eut le temps de s'en passer des choses ! J'avoue avoir eu du mal, au départ, avec l'humour particulier de ce roman. Allan est un tel extra-terrestre : connaissez-vous un seul homme qui ne soit pas intéressé par le pouvoir, ou la politique, ou la religion, ou le sexe ? C'est le cas d'Allan. Il est difficile de le décrire, il n'est pas optimiste, ni candide, ni utopiste, on dirait qu'il prend les choses comme elles viennent sans se poser la moindre question. Le mot qui lui correspond certainement le mieux est... atypique.

Une fois que j'ai accepté ce côté atypique du personnage, j'ai vraiment pu profiter de l'histoire. J'ai aimé quand Allan nous raconte ses rencontres avec les Grands de ce monde (Mao, Staline, Truman, Franco...). J'ai aimé le ridicule avec lequel les membres du gang sont décrits et leurs morts plus stupides les unes que les autres. Bref, j'ai passé un bon moment avec ce roman, surtout avec la seconde moitier, mais je ne peux pas dire que ce fut le coup de coeur attendu.

 

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article