Mon Pirate

Publié le par lydiane

Je vous parle souvent de "Monsieur Bébé", mais le bébé en question a maintenant 2ans et demi passé et il a bien grandi... plus du tout un bébé le loustic, plutôt un vrai Pirate.

Mon pirate, qui était atteint, comme beaucoup d'enfant, du syndrome d'Alain DELON, commence à utiliser le "je" et le "moi" et parle de moins en moins de lui à la 3ème personne. Par contre, il a un sens très eguisé de la possession... En gros, tout est à lui. Et dans ça bouche ça donne "Ca, c'est à moâ ça" (aurait-il choppé l'accent lorrain ???). Après s'être attaqué au portefeuille de sa tata, il s'est mis à fouiller dans mon sac pas plus tard que ce matin. Il a sorti du portefeuille les billets et les pièces, à laisser les billets de côté (ouais, il a pas tout compris encore !) et est venu me trouver avec les pièces dans les mains en me disant "c'est à moâ ça, c'est mes sous à moâ". S'en est suvi une grande explication sur l'utilité de l'argent et le fait que ce ne soit pas un jeu. Mais je suis épatée de voir à quel point un enfant connait tôt ces notions de notre société de consommation. Après tout, il me le dit lui même quand il casse un de ses jouets "on va au magasin en acheter un autre ?". Ba oui, on a qu'a faire comme ça !

Depuis 15 jours que je suis à la maison à plein temps, je me suis aussi rendue compte que mon Pirate d'amour a fait des "progrès" dans un autre domaine. Après l'avoir mis en colère pour lui avoir interdit quelque chose, les mots suivants sont sortis de son adorable bouche "Putain, fais chier, ta mère". J'étais sur le c** ! Autant, je concois que le "putain" il ait pu l'entendre à la maison, mais le reste ??? Passé la stupeur, je lui ai expliqué que c'était vraiment pas joli à dire et il m'a répondu "ta gueule". Wouaaaaa, mais où est passé mon bébé ??? Qui est en face de moi ??? Depuis je galère... Je lui ai demandé de dire plutôt qu'il était en colère ou que ça l'énervait. Réussite bien mitigée, il doit le dire 1 fois sur 10... J'ai essayé la punition : ça fait 3 soirs de suite que je ne lui lis pas d'histoire, ni ne lui fais d'ombres chinoises avant qu'il s'endorme. Mais, même s'il a bien compris pourquoi il a cette punition, ça ne l'empeche pas de recommencer le lendemain. HELP, des solutions ???

 

Publié dans Notre petite vie...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Oui tout à fait Mymy : c'est la symbolisation ! C'est très bien de passer des gestes aux mots ! Maintenant il faut passer des gros mots aux beaux mots : ce sera la sublimation ;)
Répondre
1
Oh le chameau!!!!<br /> Pas simple évidemment, le langage se développe, et donc il apprend aussi plein de vilain mots... Quelle solution: déjà pas de solution miracle et garder en tête qu'éduquer c'est répéter, répéter, répéter, et quand on croit que c'est acquis, se rendre compte qu'il faut encore répéter!<br /> Moi au boulot j'utilise 2 trucs, avec les plus petits:<br /> - quand ils disent une insulte (j'ai eu droit une fois à &quot;grosse pute!&quot;) je les dispute sans forcément crier mais par contre en y allant à fond dans la théaltralisation, pour bien montrer que là je suis vraiment, vraiment pas contente, pire que d'habitude! Je punis le petit dans sa chambre et je lui dis que j'attend des excuses. Et tant qu'il ne s'est pas excusé, je lui dis &quot;non, je ne t'écoutes plus, tu ne t'es pas excusé&quot; et les excuses bien sûres d'avoir rappeller l'objet de la punition &quot;pardon de t'avoir dit des insultes). Ensuite, on rediscute calmement et je re-explique que je ne suis pas d'accord et que c'est très très mal de dire ce genre de choses. Bon tu t'en doutes, c'est pas miraculeux et ils recommencent, mais je pense qu' au fil du temps, ils intégrent quand même que ce n'est pas bien.<br /> - 2ème astuces, au quotidien j'essaye d'employer peu de gros mots, et de les remplacer par d'autres mots. Je me dis que plus ils auront de mots pour exprimer leur désaccord, et plus ces mots seront drôles, plus ils les utiliseront genre à la place de putain je dis &quot;purée&quot;, voire &quot;purée de carotte!&quot;, ou &quot;punaise&quot; ou &quot;crotte de bique&quot;. Et parfois, je les entend dire &quot;oh purée de purée&quot;, quand ça va pas comme ils voudraient. Un petit m'a dit hier &quot;tata m'a dit, si les grands ils m'insultent je répond &quot;banane&quot;&quot; Voilà, remplacer le gros mots par un autre rigolo, voire s'amuser à en inventer...<br /> Bon, voilà mes 2 petites solutions, qui ne vont pas tout changer, mais ça aide! Et c'est bien aussi de parler soi-même, de mettre des mots sur sa colère, là encore plusieurs mots &quot;ça m'énerve&quot; &quot;ça m'agace&quot; &quot;ça me chauffe les oreilles&quot;... Et en plus, on prend vite l'habitude de parler ainsi!<br /> Et sinon, note positive, en psycho ne dit-on pas (et là je me tourne vers notre experte) que c'est un progrès de passer des gestes (les coups ici) aux mots (les insultes)?
Répondre
S
oh le sale jeune ! C'est le mauvais âge. Je crois que tu fais ce qu'il faut : lui expliquer qu'il y d'autre façon de dire qu'on n'est pas content et le punir. Le tout est de ne pas lâcher et puis quand il en aura marre d'être puni, il utilisera d'autres mots. C'est comme quand il était plus petit et qu'il tapait. A force de le punir et de lui expliquer que ce n'était pas bien et bah il ne le fait plus. Ca prend du temps et je comprends que ce soit énervant et vexant de l'entendre te dire ça mais si tu tiens bon et si Yannick te soutient aussi dans les punitions (je n'en doute pas !), ça lui passera. Le tout est de ne pas le prendre trop personnellement !
Répondre