Cyanure

Publié le par lydiane

Ayant adoré "L'enfant allemand" de Camilla LACKEBERG, j'ai décidé de me replonger dans l'un de ses romans. J'ai opté pour Cyanure, dont la 4ème de couverture me tentait bien.

Cyanure

4ème de couverture :

Quelques jours avant Noël, Martin Molin, le collègue de Patrick Hedström, accompagne sa petite amie Lisette à une réunion de famille sur une île au large de Fjällbacka. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un richissime magnat de l'industrie, leur annoce une terrible nouvelle avant de s'effondrer, terrassé. Dans son verre, Martin décèle une odeur faible mais distincte d'amande amère. Une odeur de meurtre. Une tempête de neige fait rage, l’île est isolée du monde et Martin décide de mener l’enquête. Commence alors un patient interrogatoire que va soudain troubler un nouveau coup de théâtre.

Cette enquête en huis-clos me tentait vraiment, mais dès que j'ai commencé à lire, quelle déception ! L'écriture n'était vraiment pas au rendez-vous. J'avais l'impression de quelque chose de baclé. Impossible de s'imerger dans l'ambiance, il n'y en avait aucune ! Etant donné que j'avais emprunté ce livre à la médiathèque et qu'il était édité dans la collection "Grands caractères", j'ai même poussé jusqu'à aller voir sur le site de l'éditeur si celui-ci n'avait pas fait des "coupes" ou une "traduction plus rapide", mais non, il s'agissait bien du texte original.

Après un petit tour sur Livraddict, je me suis rendue compte que beaucoup de fans de C. LACKBERG ont été déçus par ce livre... Oui, je crois que ce fut une "mauvaise pioche" pour moi. Livre à vite oublier. Je retenterai un autre roman de cet auteur, mais en prenant quelques renseignement sur internet avant, pour choisir le bon livre.

 

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article