L'ile des chasseurs d'oiseaux

Publié le par lydiane

de Peter MAY.

Il s'agit d'un écrivain écossais né en 1951. Il a déjà publié plusieurs romans, dont une trilogie écossaise. Le 1er roman de celle-ci est "l'île des chasseurs d'oiseaux". Il s'agit certes d'une trilogie, car on y retrouve les mêmes personnages, mais les intrigues sont indépendantes.

Entre parenthèse, je viens d'ailleurs de découvrir, en préparant cet article, que ce roman a reçu le Cezam Prix Littéraire Inter CE en 2011.

 

L'ile des chasseurs d'oiseaux

4ème de couverture :

Chargé de l'enquête sur un assassinat commis à Édimbourg, Fin Macleod est envoyé sur son île natale de Lewis, en Écosse, quand un second cadavre apparemment exécuté selon le même modus operandi y est découvert. Persuadé que les deux affaires ne sont pas liées, Fin doit composer avec un décor et des gens qu'il a quittés dix-huit ans auparavant... Sur fond de traditions ancestrales d'une cruauté absolue, Peter May compose un roman palpitant parsemé de fausses pistes, de scènes glaçantes et de personnages aussi frustes que menaçants.

J'ai trouvé des points positifs et des points négatifs à ce roman. Commençons par ce qui m'a plu : L'Ecosse, évidemment ! J'ai adoré la déscription des paysages, l'ambiance très pesante, très "culturelle" : il y a les écossais et les Etrangers. J'ai aimé les personnages et les retrouvailles de Fin avec son passé. Il y a une alternance de flash-back et de moments présents qui n'est pas désagréable.

Par contre, j'ai moins aimé l'intrigue policière (qui, il faut l'avouer, est plutôt traitée en second plan). Pas de gros suspens donc, et une solution finale qui ne m'a pas convaincue...un peu trop facile à mon goût.

 

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article