Kinderzimmer

Publié le par lydiane

Valentine Goby est une écrivain française née en 1974. Elle a publié une trentaine de romans dont "Kinderzimmer" paru en 2013. Ce roman a reçu le prix des libraires en 2014.

Kinderzimmer

4ème de couverture :

En 1944, le camp de concentration de Ravensbrück compte plus de quarante mille femmes. Sur ce lieu de destruction se trouve comme une anomalie, une impossibilité : la Kinderzimmer, une pièce dévolue aux nourrissons, un point de lumière dans les ténèbres. Dans cet effroyable présent une jeune femme survit, elle donne la vie, la perpétue malgré tout.

Mila nous raconte son arrivée au camp de Ravensbrück. Elle est alors enceinte de son 1er enfant. Elle se demande ce que va changer pour elle cette grossesse qui débute à peine : sera-t-elle exempt de travail et aura-t-elle droit a plus de "confort" ou au contraire sera-t-elle conciderée comme une charge et donc executée. Elle préfère ne rien dire et découvre petit à petit la vie du camp.

Finalement sa grossesse est découverte le jour où elle accouche. Elle est alors emenée à la "Kinderzimmer". Elle y rencontre d'autres femmes : celles qui viennent d'accoucher, celles qui viennent allaiter leur enfant, celle qui ont perdu leur enfant mais qui ont encore du lait pour ceux des autres. Elle sait que l'éspèrance de vie de son bébé est de 3mois, mais elle va se battre pour lui.

Je m'attendais à un livre dur et ce fut le cas, évidemment. Mais je pensais être plus touchée par l'histoire de Mila. Pourtant l'histoire est "belle" et bien amenée, c'est peut être l'écriture de V. Goby qui ne m'a pas embarquée. Je ne saurais dire... Néanmoins, cela reste un bon roman, et s'il vous tente ou si vous l'avez déjà lu, je suis curieuse d'avoir vos avis.

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

1000N1 02/11/2014 12:11

Je suis contente de voir ton avis sur ce livre, car j'ai souvent hésité à le lire. Mais du coup, je ne suis pas sûre d'avoir envie de le lire...