K comme ... KAY

Publié le par lydiane

Guy Gavriel Kay, né en 1954, est un écrivain canadien, spécialisé dans l'heroic fantasy. La trilogie La Tapisserie de Fionavar sont ses premiers romans. Publiés en 1984 et 86, ils rencontrent un beau succès. Depuis, GG KAY a développé un univers plus personnel, souvent qualifié de fantasy historique. Ses romans se situent dans un monde imaginaire, mais s'inspirant très fortement de l'Histoire.

J'ai découvert cet auteur grâce au challenge ABC et aux bonnes critiques lues sur cette 1ère trilogie. Je me suis donc lancé dans son 1er tome : L'arbre d'été

K comme ... KAY

4ème de couverture :

Notre Terre n'est qu'une ombre bien pâle, le reflet d'un monde plus ancien : Fionavar, le Grand Univers. Cinq étudiants, Kim, Dave, Jennifer, Paul et Kevin, vont d'ailleurs le découvrir à leurs dépens : projetés dans cette autre dimension grâce au mage Lorèn Mantel d'Argent, ils se retrouvent très vite impliqués dans les premières escarmouches du conflit entre les forces de la Lumière et celles des Ténèbres. Une guerre à laquelle leur existence de simples humains ne les avait pas préparés... Dès lors, chacun d'eux devra trouver sa place au sein de la grande Tapisserie qui compose le monde, afin de combattre Rakoth Maugrim le Dévastateur, qui vient de se libérer après mille ans d'emprisonnement...

Bon, j'avoue, j'ai failli arrêter ma lecture plus d'une fois, mais j'ai persevéré et suis allée au bout de ce 1er tome. Il faut aussi dire que vers la fin l'auteur a presque réussi à capter mon attention et a me donner envie de connaitre la suite. Mais je ne suis pas sur que ce soit suffissant pour que je lise les deux autres tomes... En creusant un peu sur internet, il parait que ses autres romans sont nettement meilleurs (notamment Les lions d'Al-Rassan ou La Mosaïque de Sarance). On verra si un jour je me laisse tenter.

Alors qu'est ce qui m'a déplu ? Ce n'est pas l'écriture, qui est plutôt bien maniée, mais l'histoire en elle-même. Un mec étrange vient proposer à 5 étudiants de partir vers un "autre monde", et eux sont ok, visiblement pas intérloqués, tout ça semble parfaitement normal. Euh ouais... j'avoue que moi un mec me demande si je veux faire un tour dans un monde parallèle avec lui, j'ai plutôt tendance à me dire qu'il lui manque une case et à courir loin, loin, loin. Mais bon, chacun réagit à sa manière ! La suite est un peu du même acalbi, ces 5 personnages risquent leurs vies pour sauver ce monde. J'ai pas toujours compris la logique de tous les évenements et comment ils s'imbriquaient ensemble, c'est certainement plus clair quand on a lu la suite j'imagine. Et puis j'avoue, il y a un peu trop de "bestioles" bizarres pour moi

Bref, ce n'est pas une lecture pour moi. Mais beaucoup d'autres personnes ont aimé, donc je suis certainement pas bon public pour ce genre d'histoire.

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article