L'oubli

Publié le par lydiane

d'Emma HEALEY.

Il s'agit du second livre lu dans le cadre du pris littéraire inter CE.

L'oubli

4ème de couverture :

"Elizabeth a disparu". Maud ne cesse de retrouver des bouts de papier dans ses poches, avec ce simple message, "Elizabeth a disparu". Le plus troublant : c'est sa propre écriture. Mais elle ne se souvient pas d'avoir écrit ces mots. Maud ne se souvient d'ailleurs plus de grand-chose ces derniers temps. Elle ne se souvient plus de l'heure, ni si elle a mangé, ni si sa fille est venue la voir. Ce qu'elle sait, en revanche, c'est qu'elle n'a pas vu sa vieille amie Elizabeth depuis longtemps. Trop longtemps. Mais, lorsqu'elle tente d'alerter ses proches, elle a droit à des sourires indulgents, personne ne la prend au sérieux. Elle est septuagénaire et on la traite comme une enfant de 4 ans. Malgré tout, Maud est de plus en plus persuadée que quelque chose est arrivé à Elizabeth. De la même façon que quelque chose est arrivé cinquante ans plus tôt à sa propre soeur aînée, Sukey, dont la disparition ne fut jamais élucidée. Maud ferait-elle un transfert inconscient ? Confondrait-elle le passé et le présent ? Mais n'y a-t-il pas tout autant de mystères autour d'elle aujourd'hui qu'à l'époque ? Maud va bientôt devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé... et sur son présent.

2 extraits :

"Comment se fait-il que je ne me souvienne pas de samedi dernier ? Un sentiment familier m'envahit, je sens mon coeur battre la chamade, la honte me brûler le visage, la peur. Samedi dernier. Puis-je seulement me souvenir de la journée d'hier ?"

"J'oublie des choses, je sais, mais je ne suis pas folle. Pas encore. Et j'en ai assez qu'on me traite comme si je l'étais. J'en ai assez des regards de pitié, des gens qui me tapotent le dos quand je me mélange les pinceaux, et, bon Dieu, j'en ai plus qu'assez que tout le monde s'en remette à Helen plutôt que d'écouter ce que j'ai à dire."

Vous l'aurez compris Maud est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Pour ne pas oublier, elle écrit, tout et n'importe quoi, sur des petits bouts de papier. Le problème c'est que lorsqu'elle retombe sur ces morceaux de papier, elle ne sait plus à quoi ils correspondent. Pourtant elle est sure que c'est important. Ce sont des petits indices qui mis bout à bout permettent de comprendre pourquoi Elisabeth a disparu, à moins que cela explique la disparition de sa soeur Sukey, 50ans plus tôt ?

J'ai été touchée par la detresse de Maud, sa souffrance face à sa maladie. J'ai aussi eu beaucoup d'indulgence pour sa fille Helen, qui se démène pour aider sa mère, et même si c'est difficile, elle lui fait confiance.

J'ai aimé l'intrigue. Mais il est vrai que j'ai trouvé parfois quelques longeurs au texte. Maud rabache souvent la même chose. On a parfois l'impression de ne pas avancer ou de ne pas savoir où elle veut en venir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

1000N1 19/02/2015 21:33

Mais l'intrigue était bonne? Un vrai suspens?

1000N1 20/02/2015 18:36

olàlà, je me suis pas relue avant de poster : j'ai fait plein de fautes.... mea culpa

1000N1 20/02/2015 18:35

ah oui d'accord! En fait tous les matins elle crois avoir trouvé un nouvel indice alors que c'est toujours le même quoi! ;-)

lydiane 20/02/2015 10:27

L'intrigue est bonne. Bon c'est pas un suspense de malade parce que tu devines un peu les choses. Mais tu t'imagines bien, comme c'est une malade d' Alzheimer, elle refait souvent les mêmes cheminements, les mêmes déductions. C'est pour ça que j'ai dit qu'il y avait certaines longueurs.