L'echo des morts

Publié le par lydiane

de Johan Theorin.

Il s'agit d'un journaliste et romancier suédois, auteur de roman policier. C'est après ma lecture de "L'écho des morts" que je me suis rendue compte que ce livre faisait partie d'une série (ne pas avoir lu le 1er ne géne en rien sa compréhension). En effet, Johan THEORIN a publié 4 romans dont l'intrigue se passe sur l'île d'Öland : L'heure trouble en 2007, L'écho des morts en 2008, Le sang des pierres en 2010 et Fin d'été en 2013.

Il a remporté le prix du meilleur roman policier suédois pour "L'écho des morts" 

L'echo des morts

4ème de couverture :

Après "L’Heure trouble", salué par la critique internationale, "L’Écho des morts" explore à nouveau l’atmosphère étrange de l’île d’Oland, où les Westin, une famille de Stockholm, ont décidé de s’installer définitivement. Quelques jours après leur arrivée au cœur de l’hiver, Katrine Westin est retrouvée noyée et son mari sombre dans la dépression. Alors que d’inquiétantes légendes autour de leur vieille demeure refont surface, la jeune policière chargée de l’enquête est vite convaincue qu’il ne s’agit pas d’un accident… Porté par l’écriture très personnelle de Theorin, un suspense où passé et présent s’entrecroisent dans un climat troublant, aux limites du fantastique.

J'ai déjà lu plusieurs romans d'auteurs nordiques et j'ai rarement été déçue, celui-ci ne fera pas exception à la règle !

C'est un très bon roman policier et ce pour plusieurs raisons :

- L'ambiance est ici très importante. L'auteur sait décrire à merveille cette île et cette maison, proche des phares, éloignée de tout. On sent la dureté des lieux, avec cette météo peu clémente, ces tempêtes, cet éloignement géographique. Mais en même temps c'est comme un cocon : un lieu chargé d'histoires, de magnifiques paysages, une maison aménagée avec goût... L'auteur joue à merveille avec cette ambivalence.

- L'intrigue est bien menée, et c'est seulement à la fin que l'on découvre la verité. Dans ce livre, on suit en paralèlle plusieurs histoires. Celle évidemment de la famille Westin, celle de la policière Tilda, celle d'un groupe de 3 cambrioleurs qui sevissent sur l'île. On se demande au départ si cette mort serait un accident, puis on a un doute sur les cambrioleurs qui sont forcement mêlés à l'histoire...je n'en dis pas plus !

- Les personnages ont une vraie profondeur, ils sont bien "travaillés". J'ai particulièrement aimé le personnage de la policière. Une jeune femme dans un monde d'hommes qui veut découvrire la vérité.

- Enfin le côté "fantastique" est bien amené. Cette maison a une histoire et à travers ses murs c'est la vie de ses anciens occupants qu'elle raconte. Ces légendes, ces histoires de fantômes jouent bien sûr un rôle important dans l'ambiance du roman.

Bref, un roman policier que j'ai beaucoup aimé. Je relirai bien volontier un autre livre de cet auteur.

 

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
1
Histoire policière + de fantômes, bah celui là je suis sûre que je le lirai pas! :-p
Répondre