L'autre monde - tome 2 : Malronce

Publié le par lydiane

de Maxime CHATTAM.

J'ai lu le mois dernier le 1er tome de cette série. Mon avis était mitigé (http://lydianeyannick.over-blog.com/2015/05/l-alliance-des-trois.html), mais j'ai tout de même voulu poursuivre avec le tome 2.

L'autre monde - tome 2 : Malronce

4ème de couverture :

Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit.

Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d’énergies nouvelles.

Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d’une mystérieuse reine, acharnée à leur perte : Malronce. Oubliez tout ce que vous savez… pénétrez dans Autre-Monde.

J'avais fini le 1er tome en lui reprochant de trop grandes ressemblances avec Harry Potter. Je commence ce second tome, et on apprend que le Raupéroden (qui fait quand même sacrement penser à "celui dont on ne doit pas prononcer le nom") arrive à obtenir des infos sur Matt en pénétrant son esprit pendant qu'il dort. Non, mais sans blague ? En lisant ça, j'ai levé les yeux au ciel en me disant "ba voyons"... heureusement, les ressemblances se sont stoppées là.

En effet, on accompagne les trois héros, Matt, Tobias et Ambre dans leur périple pour rejoindre le sud. Ils veulent découvrir qui est cette reine Malronce. Pourquoi elle pourchasse les Pan et surtout pourquoi elle recherche en priorité Matt. J'ai donc trouvé plus d'originalité dans ce tome : le voyage en "bateau", la ville de Babylone, et on en apprend plus sur les objectifs de chacun (bon ok, c'est pas très clair ce que je dis, mais je ne veux pas en dire trop pour ceux qui souhaitent se lancer dans cette lecture).

Par contre l'écriture de M. Chattam est toujours très "roman jeunesse". Du coup, j'ai du mal à m'attacher réellement aux personnages. J'ai tendance à les trouver trop : trop naifs, trop remplis de bons sentiments, trop simples. De plus, ça nuit au suspens : je me rendais vite compte où l'auteur nous emmenait.

Allez, la suite au prochain tome !

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

1000N1 21/06/2015 17:26

T'accroches pas, mais tu persévères! C'est bien!

lydiane 23/06/2015 11:01

Oui, parce que les chapitres sont courts, ça se lit vite et puis malgré tout on devient vite addictif. Par contre, j'ai commencé "Voyage au bout de la nuit" de CELINE...c'est nettement moins addictif !