La maladroite

Publié le par lydiane

d'Alexandre SEURAT.

Pour une nouvelle année, je me relance dans le prix littéraire inter CE : 10 romans à lire et à classer. Ça a été souvent pour moi la découverte de bons livres que je n'aurais pas choisi de prime abord. J’espère encore avoir de belles surprises cette année !

La maladroite

4ème de couverture :

« Je voudrais me rappeler Diana, mieux que je ne peux en vrai. Je voudrais me rappeler tout ce que Diana et moi nous n’avons jamais fait ensemble, comme si nous l’avions fait. Parfois j’écoute des musiques de notre enfance, et je voudrais que la musique me la rappelle, mais la musique ne me rappelle rien, parce que nous n’étions pas ensemble, nous n’avons pas vécu la même enfance. »

Diana, 8 ans, a disparu. Ceux qui l’ont approchée dans sa courte vie viennent prendre la parole et nous dire ce qui s’est noué sous leurs yeux. Institutrices, médecins, gendarmes, assistantes sociales, grand-mère, tante et demi-frère…
Ce chœur de voix, écrit dans une langue dégagée de tout effet de style, est d’une authenticité à couper le souffle.
Un premier roman d’une rare nécessité.

Ce qui m'a particulièrement plu dans ce livre, c'est le style de narration choisi par l'auteur. L'avis de recherche de Diana vient de paraitre. Plusieurs personnes qui connaissent la petite fille, nous la raconte. Quelles sont leurs réactions en voyant cet avis de recherche, quels souvenirs ont-ils de Diana ?

Dès le départ, on se doute bien de ce qui est arrivé à la petite fille. Mais malgré tout j'avais l'espoir qu'une autre fin était possible. C'est terrible de voir que les adultes n'ont pas fermés les yeux, que beaucoup ont voulu aider la fillette, mais malgré les signalements aux services sociaux, malgré l'enquête, Diana est restée chez ses parents...

Un roman court, percutant. L'auteur ne nous décrit aucune scène de violence, pourtant on ressent parfaitement l'enfer de la petite fille. Les lectures pour le prix littéraire inter CE commencent bien ! Une belle découverte !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
J'avais lu, dans le magazine "Lire" qu'un ancien instit avait écrit un livre car il avait connu une élève qui avait vécu la maltraitance et qu'il n'avait rien vu venir. Est-ce de ce livre qu'il s'agit ?
Répondre
1
Ça commence bien, ça commence bien, c'est quand même pas très gai!
Répondre