Alors...

Publié le par lydiane

... si je vous dis la lande anglaise, Catherine, Heathcliff, vous me dites ??? Que j'ai réalisé une règle de plus dans le family challenge ? Eh oui, le classique et lu. Et quel classique !

Alors...

4ème de couverture :

Lorsque Mr Earnshaw ramène d’un voyage un enfant abandonné, Heathcliff, les réactions de ses enfants évoquent les orages qui s’abattent sur le domaine des Hauts du Hurlevent. Le fils Hindley n’accepte pas cet enfant sombre et lui fait vivre un enfer. La fille, Catherine, se lie très vite à lui, d’un amour insaisissable et fusionnel. Tous trois grandissent, dans cet amas de sentiments aussi forts qu’opposés. Heathcliff devient un homme sans scrupule, qui jure de se venger des deux hommes ayant empêché le déploiement de son amour: Hindley, le frère ennemi, et Edgar, le mari de Catherine. La destruction de ces deux familles et de leurs descendances constitue alors son seul objectif. Dans les paysages sauvages et immuables des landes du Yorkshire, les déchirements sont nombreux, et cohabitent dans une passion extrême et des tourments destructeurs...

Je me souviens, dans ma jeunesse, avoir lu une biographie des 3 soeurs Brontés que j'avais beaucoup aimée. Mais je ne m'étais encore jamais penchée sur les fameux Les Hauts de Hurle-vent. Pourquoi donc ai-je tant attendu ??? Ce roman est epoustouflant !

Je n'ai pas une critique à faire, tout m'a plu.

L'écriture tout d'abord, qui nous plonge dans l'ambiance sombre et humide de la lande anglaise balayée par les vents. Le fait que l'histoire soit racontée par Nelly, "la domestique", à un étranger de passage quelques années après, donne un certain rythme à l'histoire.

Les personnages sont magnifiquement dépeints et plein d'ambivalence. Il n'y en a aucun de "lisse", ni tout blanc, ni tout noir. Emily BRONTE arrive, pour chaque personnage, à nous les faire détester, mepriser à certain moment, et à d'autre à les plaindre, à compatir avec eux. 

Et puis l'histoire, ... quelle histoire ! De la vengeance, de la haine presque du sadisme, c'est de la destruction, voire même de l'auto-destruction. Mais c'est aussi (et surtout) une magnifique histoire d'amour. A travers son roman Emily BRONTE nous montre jusqu'où on peut aller par amour, à quel point un coeur blessé peut basculer dans la cruauté.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
1
Moi aussi je me dis depuis quelques temps qu'il faudrait que je le lise...
Répondre
B
Moi, c'est le contraire, c'est parce que j'avais lu "Les Hauts de Hurle-vent" que j'ai lu la biographie. On parle toujours des soeurs Brontë, mais il y a eu aussi une biographie de leur frère qui a été écrite.
Répondre
S
ahah ! il était dans mes pensées aussi pour le classique ! Je le lirai à une autre occasion ;) ça semble plaisant !
Répondre