La pluie avant qu'elle tombe

Publié le par lydiane

de Jonathan COE.

La pluie avant qu'elle tombe

4ème de couverture :

Au décès de sa tante Rosamund, Gill découvre avec étonnement qu'une partie de l'héritage est destiné à Imogen, une lointaine parente depuis longtemps oubliée de la famille. Sauf de Rosamund. Nul pourtant ne sait ce qu'elle est devenue et Gill ne parvient pas à la retrouver. Au bout de quatre mois de recherches infructueuses, elle décide d'écouter les cassettes audio que Rosamund avait enregistrées pour Imogen. Au son de sa voix, vont défiler une vingtaine de photos et trois générations de femmes meurtries, souvent seules, un peu libres et un peu folles. Cette histoire-là, c'est celle qui lie Rosamund à Imogen en un lien qui ne s'explique pas mais que le temps n'a jamais affaibli. Un peu comme la pluie avant qu'elle tombe : une chose irréelle mais terriblement puissante.

Ce roman s'ouvre sur le décès de Rosamund, vieille dame qui laisse peu de famille. Elle legue ses biens à Gill et David, ses neveu et nièce et à Imogen, la petite fille de sa cousine. Elle laisse la soin à Gill de retrouver Imogen. Mais Gill ne sait absoluement pas qui est cette Imogen, elle a tout juste le souvenir d'une petite fille qui a partagé leur repas de Noël qaund elle même était ado. En déséspoir de cause, elle ouvre le courrier déstiné à Imogen et y trouve des cassettes audio.

Gill s'installe un après midi avec ses filles, insere la 1ere cassette dans la chaine hifi,  elle appuie sur play et la voix de Rosamnd emplie la pièce. Rosamund voudrait léguer à Imogen un album de famille, qu'elle y découvre ses racines. Mais Imogen est aveugle. Rosamund a donc choisi 20 photogaphies qu'elle décide de lui dépeindre le plus précisement possible.

A travers ces photographies, Rosamund raconte l'histoire de sa famille : de Beatrix, sa cousine, de Théa la fille de cette dernière et enfin d'Imogen. Le récit est rempli de violence, d'amour, de déchirures.

Je ne me suis pas ennuiée une minute. J'ai été captivée par ce recit. Moi aussi j'étais avec Gill et ses filles, dans ce salon, une tasse de café à la main en train d'écouter la voix de la vieille tante Rosamund. Un roman que je vous conseille !

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
1
J'ai lu ce roman il y a peu, mais je ne me souviens plus de ce que j'en avais pensé! Pfff! Heureusement que mon blog est là pour me rafraichir la mémoire! :-D
Répondre
S
Ca a l'air très sympa... moi qui ne savais pas ce que c'était il y a quelques mois, je vais finir avec une PAL^^
Répondre