Un tout petit rien

Publié le par lydiane

de Camille ANSEAUME.

J'ai découvert Camille ANSEAUME par son blog que je suivais régulièrement : café de filles. C'est notamment ce texte qui m'avait "laissée sur le cul" et qui m'avait poussé à souvent faire un p'tit tour sur son blog. Du coup, lorsque j'ai vu qu'elle avait publié un roman, je me suis dit qu'il fallait que je l'achète. Voilà.

Un tout petit rien

4ème de couverture :

Le monde de Camille, 25 ans, s'écroule lorsqu'elle se découvre enceinte de l'homme avec qui elle partage ses nuits mais pas beaucoup plus.

"Le plus gros engagement qu'on ait pris ensemble, c'était de se dire qu'on s'appellerait en fin de semaine. C'était quand même un mardi. [...] C'est beaucoup plus que sexuel, c'est beaucoup moins qu'amoureux. C'est nos culs entre deux chaises..."

Son amant claque la porte en apprenant la nouvelle. Commencent alors pour elle douze semaines d'hésitation, entre réunions avec ses amies, rencontres houleuses avec sa famille, et rendez-vous médicaux. Camille fait des listes de "pour" et "contre", désespère en montant les sept étages qui la mènent à sa chambre de bonne, et pleure quand un de ses yaourts vient s'écraser en bas... Le temps file mais elle ne parvient pas à faire son choix: garder l'enfant et l'élever seule, ou s'en séparer et tenter de reprendre le cours normal de sa vie ?

Camille Anseaume signe, avec une justesse remarquable, un très joli roman sur le passage à la fois douloureux et réjouissant d'une existence à une autre. Un récit plein de poésie, tendre et drôle, qui décrit finalement plus la venue au monde d une mère que celle d'un enfant.

 

Ce livre se lit rapidement. Les chapitres sont très courts, 2 à 3 pages. L'auteur, comme dans son blog, a une écriture juste. On ressent les sentiments de l'héroine, on est perdu avec elle. C'est compliqué lorsque sa tête dit quelque chose et son coeur le contraire. Ce que j'ai aimé dans ce livre, c'est qu'il n'y a pas de partis pris. Il n'y a pas de discours pro ou anti avortement. Il n'y a pas non plus les clichés habituels sur la maternité : "ah les bébés c'est horrible, ça pleure, ça pue...!", ni l'inverse " waou, on est dans le monde merveilleux des bisounours". Non, on a les deux pieds dans la réalité, rien n'est facile certes, mais est ce que ça ne vaut pas le coup ???

J'ai passé un très bon moment avec ce roman, mais ça ne fut pas le coup de coeur attendu. Peut-être que je suis trop habituée à lire des pavés. Les chapitres très, (trop) courts pour moi, m'ont dérangé. Ca allait trop vite. On passait trop rapidement d'une situation à une autre. J'aurais voulu prendre plus de temps pour mieux connaitre Camille, son environnement, sa vie.

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

1000N1 25/07/2016 11:05

Et c'est une histoire vraie? Certains se créent des vies trèèèès compliquées!