Journal d'un vampire en pyjama

Publié le par lydiane

de Mathias Malzieu.

Journal d'un vampire en pyjama

4ème de couverture :

Me faire sauver la vie est l'aventure la plus extraordinaire que j'ai jamais vécue.

C'est le 4ème romans de Mathias MALZIEU que je lis et, à chaque fois, il m'embarque dans son univers ! Le narrateur, qui n'est autre que Mathias MALZIEU lui-même, nous raconte l'épreuve qu'il a vécu il y a 3ans. Il est en pleine promotion pour la sortie du film Jack et la Mécanique du Cœur produit par Luc Besson. C'est des années de boulot qui se concrétisent. Mais c'est à ce moment précis qu'on lui diagnostic une aplasie médullaire.

L'hôpital va devenir son quotidien : traitement lourd, chambre stérile, être suspendu au résultat des analyses, la peur des proches, la greffe...Mathias MALZIEU nous raconte tout dans son journal (de transfusé) de vampire en pyjama.

J'ai adoré ce live, c'est poétique tout en traitant d'un sujet grave. Du Malzieu tout craché, courrez le découvrir !

Quelques extraits pour vous allecher :

Etre malade, c'est se sentir comme un enfant et un veillard en même temps

L'infirmière fait de son mieux pour régler la machine qui n'arrête plus de sonner. J'apprends à ne pas détester ces outils. Elle me prépare les globules rouges, ça fait des bruits de paquet de bonbons.
- De quel groupe êtes-vous ? demande-t-elle.
- Dionysos, je réponds.
- Je parlais de votre groupe sanguin.
- Ah oui... O +.

Elle revient avec une véritable canette de Coca Light. C'est si fabuleusement peu médical ! cette typographie venue du monde extérieur, ces reflets de chrome et ce rouge acier ... Je ne savais pas qu'une cuite au Coca Light pouvait rendre si heureux.

Je ne vous imaginais pas si petit ...
Sa voix ressemble à celle qui annonce les horaires des trains sur les quais de gare.
- Il va falloir que je vise bien pour vous couper la tête !
Elle fait glisser le plat de son épée contre ma joue.
- Mais qui êtes-vous et ...
- Je suis Dame Oclès, me coupe-t-elle.
- Dame qui ?
- Oclès ! Dame Oclès enfin ! Mon épée est assez réputée, déclare-t-elle en tapotant fièrement le métal de sa lame.
- Dame Oclès ... Connais pas.
- Comment ça "connais pas " ?
- Ah non, non, connais pas !
- Et bien vous allez apprendre à me connaître, car désormais j'irai partout où vous irez, dit-elle en levant son épée au-dessus de ma tête"

Et y en a des tonnes d'autres... !

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Je viens de vérifier car j'avais noté un livre à lire et je croyais que c'était celui-là. mais non, celui que j'ai noté c'est "Mes milles et une nuits. La maladie comme drame et comme comédie" de Ruwen Ogien qui parle de son cancer.
Répondre
1
Je crois que je n'ai lu qu'un livre de lui, et c'est vrai qu'il a un univers très onirique
Répondre