Meurtres pour rédemption

Publié le par lydiane

de Karine GIEBEL.

Une collègue me chope le matin à l'agence "t'as déjà lu du Karine GIEBEL?". Le nom me parle, mais je n'ai effectivement jamais lu un de ses bouquins. De façon générale, je ne lis pas beaucoup de thrillers. Elle me met alors  "Meurtres pour rédemption" entre les mains, un pavé de 1000 pages, rien que ça... Bon ba, ok...

Meurtres pour rédemption

4ème de couverture :

Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.
Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.
Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l'esprit au-delà des grilles. Grâce à l'amitié et à la passion qui portent la lumière au cœoeur des ténèbres.
Pourtant, un jour, une porte s'ouvre. Une chance de liberté.
Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n'aspire qu'à la rédemption.

Cette quatrième de couverture ne m'emballe pas plus que ça. Je me dis que 1000 pages, ça va être long...mais je commence ma lecture. Eh là révélation ! Je n'arrive pas à lâcher ce bouquin, je suis complétement ADDICT. Je le dévore, avec même la crainte d'arriver trop vite à la fin.

Je me suis totalement attachée à Marianne, pourtant elle est violente, droguée et c'est quand même une meurtrière, récidiviste en plus. Mais malgré tout ça, on ne peut pas s'empêcher d'avoir mal pour elle. Parce que le monde de la prison, c'est sacrement l'enfer. Elle se fait bastonner, violée, on essaye de la faire craquer psychologiquement, on l'empêche de dormir et on essaye bien entendu de la tuer. Les autres détenues sont des monstres, les matons ne sont pas en reste...

Pourtant, dans ce roman noir, il y a aussi une belle histoire d'amour...

Ce livre c'est un coup de poing, vous n'en sortez pas indemne !

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Ah oui, car lire 1000 pages en 10 jours, il faut le faire, ou alors tu l'avais commencé avant d'écrire ton commentaire du 21 septembre ? Tu lis dans le train, combien de temps dure tes trajets ?
Répondre
L
Je l'ai lu en 1semaine...