Le hameau des mirabelliers

Publié le par lydiane

de Michel CAFFIER.

Voilà le dernier roman que j'ai lu dans le cadre du Family Challenge : un roman dont l'intrigue se passe en Lorraine.

Le hameau des mirabelliers

4ème de couverture :

1870. Sur les hauts de Pompey, depuis des temps immémoriaux, quelques maisons sont nichées sur des coteaux de vignes dominant la Moselle. C'est là que Léopold Muller, le cantonnier, laisse sa femme et ses deux fils jumeaux pour partir " régler son compte " à Bismarck. Il revient blessé et retrouve une Lorraine en proie à la fièvre de l'industrialisation. Dépassé, il pressent que plus rien ne sera comme avant. Aussi, lorsque la fonderie lui propose de racheter ses vignes, il lui reste juste assez de courage pour planter quelques mirabelliers avant de mettre fin à ses jours. Si Léopold n'a pu trouver sa place dans la nouvelle Lorraine qui se dessine, ses enfants, eux, y parviendront-ils ?

Je sors partagée et quelque peu déçue de cette lecture...

Commençons par le côté positif : les éléments historiques et géographiques sont parfaitement décris. Le roman se déroule en Lorraine entre 1870 et 1914, une période qu'au  final je connais peu. J'ai trouvé très intéressant la transformation d'un hameau en une ville. Pompey qui était un petit village voit une aciérie s'installée sur sa commune. L'usine auparavant à Ars-Sur-Moselle a migré en territoire français, l'Alsace et la Moselle ayant été annexées par l'Allemagne, victorieuse de la guerre de 1870. La population de Pompey augmente alors de façon exponentielle.De nombreux ouvriers venant d'autres régions de France et même d'autres pays s'y installent.

L'auteur nous raconte alors les divergences entre ouvriers et paysans. Il nous décrit les prémisses du syndicalisme et surtout nous narre la merveilleuse aventure de la construction de la Tour Eiffel. Le métal utilisé pour la construction de cette grande dame de fer venant de cette usine toute neuve.

Malgré tout ça, je me suis un peu ennuyée dans cette histoire. En effet, la très bonne description de l'époque ne s'applique malheureusement pas aux personnages. Je n'ai pas réussi à m'intéresser à cette famille. Pour moi, les personnages ne sont pas assez détaillés, je n'ai pas pu m'y attacher.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
1
A chaque fois que j'ai lu un roman lorrain, j'ai eu cette impression : une parfaite description d'un lieu et d'une époque, mais une histoire d'une platitude et des personnages d'un inintérêt... Quel dommage!
Répondre