???

Publié le par lydiane

Dans le Family Challenge, nous avions une règle particulière cette année : lire un livre à l'aveugle. J'ai eu le privilège de lire un roman choisi par ma petite maman.

???

Vous remarquerez la couverture de camouflage de grande finesse, qui m'a valu des œillades appuyées quand je sortais le roman dans le train !

C'est marrant de lire un livre à l'aveugle ! Je me suis posée beaucoup de question en le lisant : dans quel lieu géographique est-on, en quelle période, de quoi sera-t-il question ??? Bref, c'est assez déroutant. Ce que je peux dire, c'est que je n'ai pas eu l'impression de reconnaître l'écriture (je ne pense pas avoir déjà lu un livre de cet auteur), et malgré tous les synopsis que je peux lire sur les blogs, forums..., il ne me semble pas avoir entendu parler de ce roman.

Alors l'histoire : Au départ de ce roman, on rencontre un jeune homme, qui sans savoir trop pourquoi se met à suivre un homme qui se dirige dans la taïga. Il se fait vite repérer. Les deux hommes se mettent alors à discuter, le soir, autour du feu. Le plus âgé, Pavel, commence à raconter sa vie.

Au retour de la seconde guerre mondiale, Pavel s'installe à Leningrad. Il y fait la connaissance d'une jeune femme qui devient vite sa "fiancée". Le jour où Pavel découvre qu'elle est loin d'être fidéle et qu'elle recherche plutôt un "pigeon" a épouser, il est convoqué par l'armée. Il a été décidé d'envoyer des réservistes dans un genre de camps d'entrainement. Le but ? Se préparer à la 3ème guerre mondiale. Voilà le pauvre Pavel, embarquer dans cette histoire.

Non loin de là, se trouve un camps de prisonniers. L'un d'eux a réussi à s'évader. L'armée profite alors de la présence des soldats pour constituer un commando qui va partir à la poursuite du fugitif. Echouer est exclu. Pavel fait évidemment parti du lot. On va suivre leur poursuite au milieu de la taïga pendant plusieurs semaines. Je n'en dirai pas plus...

J'ai beaucoup aimé cette lecture, surtout la partie concernant la poursuite en pleine nature. Je me suis laissée embarquer par l'écriture de l'auteur, avec l'envie de savoir où cette traque allait nous conduire. Par contre, j'ai eu parfois du mal avec le personnage de Pavel. J'avais envie de le secouer pour qu'il se rebelle un peu... !

Bon, on lève le mystère maintenant. Je retire la couverture, et...

 

???

Yes ! Trop heureuse ! Depuis le temps que je voulais lire un roman d'Andreï MAKINE. C'est un des auteurs préférés de ma petite maman. Je confirme donc qu'elle a très bon goût en matière de littérature. C'est à elle que je dois aussi la découverte de Stefan ZWEIG, c'est pour dire ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
1
C'est marrant comme tu as écrit ton article car du coup, je cherchais en lisant quel pouvait être ce roman! je n'avais pas trouvé!
Répondre
B
De cet auteur je possède un livre :"cette France qu'on oublie d'aimer" qui est un peu exceptionnel. Je l'ai acheté il y a quelques années en vacances dans une petite boutique d'antiquités. Mais ce qu'il a d'exceptionnel : Andréï Makine l'avait dédicacé à Hélène Carrère-d'Encausse.
Répondre