Dans la forët

Publié le par lydiane

De Jean HEGLAND. J'ai découvert ce roman dans le cadre du prix literraire inter-CE Cezam.

Dans la forët

4ème de couverture :

Rien n’'est plus comme avant : le monde tel qu’'on le connaît semble avoir vacillé, plus d’'éléctricité ni d’'essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœoeur de la forêt. Quand la civilisation s'’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’'inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’'inépuisables richesses.
Considéré depuis sa sortie comme un véritable choc littéraire aux Etats-Unis, Dans la forêt, roman sensuel et puissant, met en scène deux jeunes femmes qui entraînent le lecteur vers une vie nouvelle.

Les romans post-apocalyptiques sont monnaie courante, mais ici point d'extra-terrestres, de virus contagieux ou de météorites. Non, sans raison particulière, il y a eu de temps en temps de petites coupures d'électricité. Puis, sans qu'on s'en inquiète plus que ça, il y a une minuscule coupure tous les jours. Et puis, au fil du temps, il y a plus d'heures dans une journée sans électricité qu'avec. C'est l'essence qui est venue à manquer ensuite. Plus de moyen de transport, plus de ravitaillement dans les magasins ou dans les pharmacies. C'est comme si, nous avions utiliser toutes les ressources de la terre. Que faire ?

Nell et Eva, deux adolescentes qui aimaient partager des moments avec leurs amis, qui imaginaient leur avenir dans un ballet mondialement reconnu pour l'une ou à Harvard pour l'autre, se retrouvent "piégées" dans leur maison isolée en forêt. Leur mère est décédée quelques mois plus tôt d'un cancer, elles restent avec leur père qui prend les choses en main : le potager pour se nourrir, l'approvisionnement en eau, le chauffage… mais quand leur père se blesse mortellement, elles n'ont plus le choix, elles doivent enlever leurs œillères, accepter la situation, garder l'espoir et continuer à vivre.

Ce livre m'a beaucoup plu, ...et en même temps, ça m'a un peu effrayée. Ce roman n'est peut-être pas autant de la science fiction que ça... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
1
Oui, c'est clair que ce genre de catastrophe pourrait nous arriver. comment on ferait alors???
Répondre
B
De la science-fiction qui risque de se réaliser dans quelques années peut-être. Quand je pense qu'on mise sur le tout électrique, et là l'auteur suggère ce qu'il pourrait arriver lorsqu'il n'y aura plus d'électricité. Tu sais que les plus grosses consommations d'électricité sont dues aux énormes ordinateurs de plus en plus puissants. J'ai lu aussi dernièrement que les batteries des Iphones, mais aussi des voitures électriques sont fabriquées avec du lithium. Les réserves de lithium dans le monde seront épuisées dans 70 ans !
Répondre