Marie Stuart

Publié le par lydiane

de Stefan ZWEIG. J'ai lu ce livre dans le cadre du Family Challenge pour la règle: lire une biographie.

Marie Stuart

4ème de couverture :

Reine d'’Écosse à l'âge de six jours, en 1542, puis reine de France à dix-sept ans par son mariage avec François II, Marie Stuart est un des personnages les plus romanesques de l'histoire.
Veuve en 1560, elle rentre en Écosse et épouse lord Darnley. Déçue par ce mariage, elle devient la maîtresse du comte Bothwell. Lorsque ce dernier assassine Darnley, l'horreur est telle que Marie doit se réfugier auprès de sa rivale, Elisabeth Ire, reine d'Angleterre. Celle-ci la retiendra vingt ans captive, avant de la faire condamner à mort. Son courage devant le supplice impressionnera les témoins, au point de métamorphoser celle que l'on disait une criminelle en une martyre de la foi catholique...
Sur cette figure fascinante et controversée de l'histoire britannique, le biographe de Marie-Antoinette et romancier de Vingt-quatre heures de la vie d'une femme a mené une enquête rigoureuse, se livrant à une critique serrée des documents et des témoignages. Ce récit passionné nous la restitue avec ses ombres et ses lumières, ses faiblesses et sa grandeur.

J'ai cherché quelle biographie je pourrais bien lire pour le challenge, plusieurs me tentaient… et puis, je me suis rappelée que ma petite maman avait lu une biographie de Marie-Antoinette écrite par Stefan ZWEIG. J'aime la plume de cet auteur, j'ai donc fouillé un peu sur le net et je me suis vite rendue compte que M. ZWEIG n'avait pas qu'une biographie à son actif ! Parmi toutes celles qu'il a écrit celle de Marie Stuart a retenue mon attention. Marie Stuart, je l'ai un peu mieux découverte grace au dernier livre de Ken Follett Une colonne de feu, et j'avais vraiment envie d'en apprendre plus.

Quelle vie ! Marie Stuart n'a rien à envier aux plus belles héroïnes de roman. Elle a tout connu dans sa vie. Le plus beau avec un mariage des plus somptueux avec le dauphin Francois II, puis elle devient Reine de France et vit dans le faste des chateaux et de la Cour du Roi de France. Elle n'a pas le temps de profiter de tout ce luxe, que la voilà de retour en Ecosse, veuve. Mais Marie a grandi et son caractère s'affirme. Elle est une femme passionnée, elle écoute plus souvent son cœur que sa raison pour son grand malheur. De mauvais choix et la descente aux enfers commence. Mais elle saura rester digne et fière, c'est ce qui la rend si charismatique malgré ses erreurs.

Je m'attendais à quelque chose de plus romancé, certainement parce que jusque là je n'avais lu que des romans de Stefan ZWEIG. Mais malgré tout, j'ai pris beaucoup de plaisir avec cette lecture, et s'il y a bien une chose de sûr c'est que Marie Stuart ne peut pas laisser indifferent !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Tout ce que j'ai pu lire de la vie de Marie Stuart m'a toujours fasciné : quelle vie et quelle femme !
Répondre
1
Oh oui, quel destin!
Répondre