Culottées

Publié le par lydiane

de Pénélope BAGIEU.

Je voulais intégrer cette BD dans le Family Challenge pour le thème "Un témoignage de femme/fille sur leur combat quant à leur place dans la société ou sur des violences". Mais ce n'est pas vraiment un témoignage...donc à voir si ma sœurette valide.

Culottées

4ème de couverture :

Guerrière apache ou sirène hollywoodienne, gardienne de phare ou créatrice de trolls, gynécologue ou impératrice, les Culottées ont fait voler en éclat les préjugés.
Quinze portraits de femmes qui ont inventé leur destin.
Margaret, actrice « terrifiante », spécialisée à Hollywood dans les rôles de méchante ; Agnodice, gynécologue de l'’Antiquité grecque qui dut se déguiser en homme pour exercer ; Lozen, femme apache, guerrière et chamane ; Annette, sirène australienne qui inventa le maillot de bain féminin… Pénélope Bagieu brosse avec humour et finesse quinze portraits de femmes, combattantes hors normes, qui ont bravé la pression sociale de leur époque pour mener la vie de leur choix.

Je ne suis pas très BD à la base, mais j'avoue que celle-ci me faisait de l'oeil depuis quelques temps déjà. Ce que j'ai particulièrement aimé c'est que l'on retrouve des femmes de toutes époques et de tous pays. Il y est question de différentes sortes de courage et de volonté de caractère. Toutes ses femmes sont la preuve qu'il faut croire en soit, s'accepter tel que l'on est, et afficher au grand jour ses choix. Etre soit même est un droit !

On pourrait peut-être reprocher à la BD d'aller très vite sur chaque portait de femme. C'est vrai que 6 à 8 pages sont consacrées à chacune. Personnellement, j'ai préféré lire un petit peu tous les soirs pour découvrir chaque personnalités, plutôt que de lire toute la BD en une fois. Ca m'a également donné envie de chercher sur internet pour en apprendre plus sur certaine d'entre elles. Le premier portait est d'ailleurs celui de Clémentine DELAIT née à Chaumousey en 1865; tu connais ma p'tite maman ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

1000N1 06/04/2019 19:01

Je l'avais vu chez toi. je m'étais dit qu'il devait être bien!