La faucheuse

Publié le par lydiane

de Neal SHUSTERMAN.

Je suis super en retard dans mes articles… Je vais vous parler aujourd'hui d'une de mes lectures d'Halloween : le 1er tome de La faucheuse.

La faucheuse

4ème de couverture : 

Les commandements du Faucheur : Tu tueras. Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation. Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue. Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.

MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu'en étant tué aléatoirement (« glané ») par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu'ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l'art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité. Mais seul l'un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu'il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l'un contre l'autre bien malgré eux… 

Je ne suis pas très fan des thrillers ou livres d'épouvante, flippeuse que je suis ! Mais ce n'est pas une raison pour ne pas se mettre dans l'ambiance Halloween. Du coup, mon choix se porte plutôt vers la littérature jeunesse, avec de la fantasy ou du fantastique.

Ce qui me plaisait dans La Faucheuse, c'est l'idée d'un monde où plus personne ne meurt de mort naturelle. La science a fait tellement de progrès qu'il est possible de "regénérer" ceux qui seraient morts "par accident". Après quelques jours, pouf, on est comme neuf ! On a même la possibilité de revenir à l'âge que l'on souhaite. Pour pallier au problème démographique que l'absence de mort créé inévitablement, la communauté des Faucheurs a vu le jour.

Un faucheur doit tuer un nombre de personnes défini dans l'année sans faire preuve de discrimination. Maître Farraday est un faucheur "ancienne génération", il prend sous son aile Citra et Rowan pour leur apprendre le rôle difficile de faucheur.

Mais la communauté des faucheurs, n'est pas une communauté où le calme règne. Il y est question de lutte de pouvoir et de corruption. Maitre Farraday est vite évincé et Citra et Rowan se retrouvent, malgré eux, dans des camps opposés...

C'est un livre sympa, que j'ai pris plaisir à lire. Mais je pense que l'écriture orientée "jeunesse" m'a un peu laissé sur ma fin. J'aurais voulu que les personnages aient un peu plus de profondeur.

 

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Mais est-ce un bon livre pour les jeunes ? Vu ton commentaire, n'a-t-il pas tendance à inciter les jeunes à écraser leurs propres amis pour réussir dans la vie ?
Répondre
L
Ah non, pas du tout !