Six of crows

Publié le par lydiane

de Leigh BARDUGO.

J'ai acheté ce livre il y a déjà plusieurs mois, mais je n'avais encore pas pris le temps de le lire.

Six of crows

4ème de couverture :

Ketterdam, Quartier du Barrel : une ville grouillante de malfrats où tout s'achète si on y met le prix.
Ce principe, personne ne l'a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d'élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques.
Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde, s'ils ne s'entretuent pas avant...

J'aime bien me balader dans les rayons de ma librairie et regarder les bouquins avec le fameux bandeau "coup de cœur", sur lequel un autre lecteur explique en quoi ce roman est topissime. C'est comme ça que je suis tombée sur "Six of crows" et j'avoue que la 4ème de couverture me promettant un scénario à la Ocean's eleven me tentait drôlement.

Dans ce roman, on fait le connaissance de Kaz. Il est l'homme de main d'un chef de gang, et il ne renonce devant rien pour obtenir ce qu'il veut. C'est un taiseux, il fait planer le mystère sur lui, mais on soupçonne un jeune homme blessé par la vie. Un jour, il est approché par un riche marchand. Ce dernier lui demande d'aller délivrer un savant retenu prisonnier dans le Palais des glaces, lieu réputé imprenable. La somme d'argent monstrueuse promise par la marchand finit par décidé Kaz. Mais pour cette mission, il a besoin de s'entourer des meilleurs dans leurs domaines, voilà comment les Six of Crows vont se former.

Le récit est haltant, l'intrigue est bien menée et il y a de nombreux rebondissements. Il faut ajouter à ce scénario de "casse", un côté fantasy. En effet, le savant en question est l'inventeur d'une drogue qui rend complétement dépendant, mais qui, surtout, procure des pouvoirs surnaturels hyper développés. Ce qui bien entendu, rend encore plus périlleux la mission de Kaz.

Vous l'aurez compris, j'ai été complétement emballée par ce roman. Un bémol, toutefois, il faut s'accrocher au début… j'étais, en effet, un peu perdue. L'auteur attaque son intrigue sans pour autant "expliquer" les gangs, le Barrel, les différents peuples,... Bref, le lecteur doit se débrouiller un peu tout seul pour comprendre de quoi y retourne, mais après avoir un peu persévéré, ça roule !

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article