La vie a plus d'imagination que nous

Publié le par lydiane

de Clarisse SABARD

La vie a plus d'imagination que nous

4ème de couverture :

Après sa récente rupture avec Clément, Léna redoute une nouvelle fois les vacances de Noël dans sa famille quelque peu agitée. Mais elle n'imaginait pas avoir affaire à un nouveau cataclysme !
Cette fois, c'est son père qui fait des siennes : une semaine avant Noël, la voilà forcée d'aller le chercher à l'hôpital, car il a été ramassé ivre mort devant la grille du cimetière de Vallenot... Qu'est-ce qui lui a pris ? Et pourquoi a-t-il rompu avec sa dernière conquête ? Et comme si cela ne suffisait pas, sa mère a décidé de la recaser avec Clément, Mamie Jacotte l'a inscrite en secret sur un site de rencontres et son oncle Xavier a invité un SDF pour les fêtes...
Cette année encore, les vacances ne s'annoncent pas de tout repos. Heureusement qu'il y aura la neige, le chocolat chaud, le marché de Noël et les traditionnelles décorations au programme !

 

Je sais, je ne suis pas très en avance dans les publications sur mon blog... encore un roman que j'ai lu au moment de Noël. Comme pour "Falalala", j'étais à la recherche d'un roman léger qui me mettent dans l'ambiance de Noël. Avec ce genre de livre, il y a toujours le risque de tomber sur un romance gnagnan...et malheureusement, ce fut le cas avec ce livre.

On connait la fin dès le départ : évidemment, Léna et Clément vont retomber dans les bras l'un de l'autre. Mais si c'était amené avec subtilité, une jolie écriture et la magie de Noël, je ne dis pas non. Mais là, excusez moi, c'est lourd ! Pas de finesse dans ce roman, les personnages sont caricaturaux : la grand-mère jeun's inscrite sur Meetic, le père en pleine déprime et remise en question (là aussi on voit arriver le pourquoi de la situation des kilomètres à l'avance) et surtout le personnage de Léna...mon dieu, elle m'était complétement antipathique.

Bref, ce n'est pas un roman pour moi. Clarisse SABARD a de nombreux fans, je ne fais tout simplement pas partie du lot. Ce genre d'intrigues, je les préfère dans mon canapé en série télé plutôt qu'en roman, c'est tout.

Publié dans Lu - entendu..., Noël

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article