Tout le bleu du ciel

Publié le par lydiane

de Mélissa DA COSTA

Tout le bleu du ciel

4ème de couverture :

Petitesannonces.fr : Jeune homme de 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.
Émile a décidé de fuir l’hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, devant le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme coiffée d’un grand chapeau noir qui a pour seul bagage un sac à dos, et qui ne donne aucune explication sur sa présence.
Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté. À chaque détour de ce périple naissent, à travers la rencontre avec les autres et la découverte de soi, la joie, la peur, l’amitié, l’amour qui peu à peu percent la carapace de douleurs d’Émile.

Ce livre, je l'ai emprunté à ma soeur, qui l'a lu pour le Family Challenge de l'année passée.

La quatrième de couverture vous résume bien le début du roman : le lecteur est embarqué avec Emile et Joanne dans un camping car direction les Pyrénées. Autant on sait tout des motivations d'Emile qui veut fuir sa famille, trop présente et pressante, depuis le diagnostic de sa maladie, autant Joanne est très mystérieuse. Au fil des kilomètres et des rencontres, les deux voyageurs s'apprivoisent et se dévoilent. On voit, tout doucement, au fil des pages (oui c'est un petit pavé!), Emile et Joanne se rapprocher.

C'est un vrai road trip que nous propose Mélissa DA COSTA avec de beaux paysages et de la simplicité. L'auteur évoque, au fil des pages, le passé de nos deux héros, ce qui permet au lecteur d'en apprendre un peu plus sur leur compte, de mieux comprendre leurs réactions. Bon, je ne vais pas vous dire qu'il y a un suspens de malade, on devine bien comment ca va se terminer, et on comprend bien vite ce que cache le mutisme de Joanne. Donc, ne vous attendez pas a de grandes révélations, tout se devine très en amont. Mais je trouve que c'est un livre qui pousse à prendre de la hauteur (et pas seulement parce qu'on dans les cols pyrénéens !), à s'interroger sur l'essentiel au cœur de nos vies. Et ça c'est déjà beaucoup ! Bref ce fut une très belle lecture d'été.

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article