Les choses humaines

Publié le par lydiane

de Karine TUIL

Les choses humaines

4ème de couverture :

Les Farel forment un couple de pouvoir. Jean est un célèbre journaliste politique français ; son épouse Claire est connue pour ses engagements féministes. Ensemble, ils ont un fils, étudiant dans une prestigieuse université américaine. Tout semble leur réussir. Mais une accusation de viol va faire vaciller cette parfaite construction sociale.
Le sexe et la tentation du saccage, le sexe et son impulsion sauvage sont au cœur de ce roman puissant dans lequel Karine Tuil interroge le monde contemporain, démonte la mécanique impitoyable de la machine judiciaire et nous confronte à nos propres peurs. Car qui est à l’abri de se retrouver un jour pris dans cet engrenage ?

C'est la lecture d'un avis sur ce roman qui m'a donné envie de le lire, et j'ai bien fait ! Je pense que c'est un roman qui ne peut pas laisser indifférent.

C'est l'histoire d'Alexandre, qui évolue dans un monde select : son père est un grand journaliste politique du PAF, très connu, respecté. Sa mère, Claire est journaliste, elle est auteur de plusieurs essais et a, à cœur, la défense des femmes. Leur fils est brillant, il a grandi dans un monde où tout lui était offert, mais il a grandi aussi relativement seul, avec des parents accaparés par leurs carrières professionnelles. Il fait aujourd'hui ses études dans une école américaine prestigieuse. Il est de passage en France pour voir ses parents. Mais là encore, il se heurte à des parents, plus ou moins séparés (faut conserver les apparences !), à un père qui lutte contre son image vieillissante, à sa mère enlisée pour ses prises de positions dans un fait médiatique (les agressions sexuelles du nouvel an à Cologne en 2016). Il décide d'aller à une fête et, par un curieux hasard, y emmène une jeune fille qui n'appartient pas à ce monde : elle est réservée, intelligente, sérieuse. Elle n'a rien a faire dans ce monde de l'argent facile, de la drogue, du sexe sans conséquence...

Mais quand le lendemain, les flics débarquent pour chercher Alexandre accusé de viol, c'est leur monde qui s'écroule... l'auteur nous dresse un portrait psychologique de tous ces personnages. C'est très intéressant, bien entendu j'ai été bousculée, choquée. J'ai particulièrement aimé le personnage de Claire et son combat intérieur : grande féministe dont le fils est accusé de viol. On va suivre le procès, la vision de chacun sur les faits. Je ne vous en dirai pas plus, et vous laisse découvrir ce livre si cela vous intéresse.

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article