Titanic

Publié le par lydiane

de Gilles MILO-VACERI.

J'ai reçu ce roman via une Masse critique de Babelio.

Titanic

4ème de couverture :

Mars 1912
L’université d’Oxford organise une exposition sur le site du Machu Picchu, mais trois bijoux inestimables sont dérobés. La police piétine et le Pérou donne six mois à l’Angleterre pour lui restituer son trésor. La Couronne missionne alors un ancien inspecteur de Scotland Yard, Christopher McLoud, devenu détective, pour retrouver le butin. Il ne tarde pas à soupçonner une très haute personnalité.
En Normandie, Valentine Durieux, prostituée, officie en maison close et entretient une relation avec un Lord anglais, Sir James St John Brooke, qui lui promet le mariage. Mais il a menti et va épouser une richissime héritière américaine. Valentine, d’abord anéantie, veut se venger.
10 avril 1912
Le Titanic entame sa traversée inaugurale. Valentine et Christopher sont à bord et ne se connaissent pas. Leurs buts sont différents et ils ignorent qu’ils pourchassent la même cible, le Lord anglais...

 

Ce qui m'a attiré dans ce roman, c'est tout d'abord le Titanic : j'aime beaucoup lorsque les vies des personnages se retrouvent bouleversées par l'Histoire avec un grand H. Avec le naufrage du Titanic, les événements prennent forcement une tournure différente, le dramatique de la situation révèle ce qui a de plus profond en chacun des passagers. d'autre part, je trouvais sympa l'idée d'un duo de détectives que le hasard rassemble.

Mais je n'ai pas été conquise, loin de là... c'est difficile de dire que l'on a pas aimé  un roman. Parce que derrière, il y a forcement un auteur qui a beaucoup travaillé et qui a bien entendu plus de talent que moi en la matière. Du coup, je ne me sens pas vraiment légitime pour critiquer. Alors, je vais plutôt dire que ce roman n'est tout simplement pas fait pour moi.

Déjà, je n'ai pas trouvé les personnages vraisemblables, en particulier celui de Valentine. Par exemple : c'est une prostituée qui tombe amoureuse d'un de ses clients qui lui promet le mariage, Sir James. Elle rêve d'une vie heureuse avec son lord... et puis après, dans la suite du roman, on apprend que son fameux lord est particulièrement violent, il adore la brutaliser et la traiter comme un chien. OK...alors là je ne comprends plus, d'autant plus que, Valentine, le sado maso, ce n'est pas du tout son truc.

Ensuite, ce qui m'a gêné, c'est qu'il est question de séduction et de sexe à tout bout de champ. Tout est basé la dessus. Ca plaira sans doute aux lectrices de romance érotique, mais perso ça me fait lever les yeux au ciel... Enfin, l'intrigue est "très facile", ok le titanic coule ! mais le reste était tout aussi prévisible.

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article