Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L comme... LACKBERG

Publié le par lydiane

Camilla LACKBERG est une écrivaine suédoise, auteur de romans policiers. Elle est une des plus jeunes auteurs à succès dans son genre : en janvier 2010, le classement de plusieurs magazines dédiés à l'édition, la place à la sixième place des écrivains de fiction les plus vendus en Europe en 2009.

Je lis de moins en moins de romans policiers, alors que ce fut mon genre de prédilection il fut une période. Je n'avais jamais lu de romans de Camilla LACKBERG, malgré tout le bien que j'avais pu en entendre. Erreur réparée aujourd'hui avec "L'enfant allemand"

4ème de couverture :

La jeune Erica Falck a déjà une longue expérience du crime. Quant à Patrik Hedström, l'inspecteur qu'elle vient d'épouser, il a échappé de peu à la mort, et tous deux savent que le mal peut surgir n'importe où, qu'il se tapit peut-être en chacun de nous, et que la duplicité humaine, loin de représenter l'exception, constitue sans doute la règle. Tandis qu'elle entreprend des recherches sur cette mère qu'elle regrette de ne pas avoir mieux connue et dont elle n'a jamais vraiment compris la froideur, Erica découvre, en fouillant son grenier, les carnets d'un journal intime et, enveloppée dans une petite brassière maculée de sang, une ancienne médaille ornée d'une croix gammée. Pourquoi sa mère, qui avait laissé si peu de choses, avait-elle conservé un tel objet ? Voulant en savoir plus, elle entre en contact avec un vieux professeur d'histoire à la retraite. L'homme a un comportement bizarre et se montre élusif. Deux jours plus tard, il est sauvagement assassiné... Dans ce cinquième volet des aventures d'Erica Falck, Camilla Läckberg mêle avec une virtuosité plus grande que jamais l'histoire de son héroïne et celle d'une jeune Suédoise prise dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale. Tandis qu'Erica fouille le passé de sa famille, le lecteur plonge avec délice dans un nouveau bain de noirceur nordique.

 

Autant vous prévenir tout de suite, j'ai dévoré ce roman. Tout y était pour que je succombe : le thème de la seconde guerre mondiale, le secret de famille, le suspens... bref, on tourne les pages les unes après les autres pour connaitre la suite !Je me suis attachée à l'héroine, Erica Flack et j'ai déjà envie de replonger dans une autre de ces aventures. Je n'en dit pas trop pour ne pas dévoiler l'intrigue, mais si vous avez envie d'un bon policier, foncez !

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

F...comme FLAGG

Publié le par lydiane

Fannie FLAGG est une actrice et un auteur americain née en 1944. Elle est notamment l'auteur du roman "Beignets de tomates vertes", qui eu beaucoup de succès et qui fut adapté au cinéma en 1991.

4ème de couverture :

<<Un sacré numéro, Idgie! La première fois qu’elle a vu Ruth, elle a piqué un fard et elle a filé à l’étage pour se laver et se mettre de la gomina. Par la suite, elles ont ouvert le café et ne se sont plus jamais quittées. Ah! les beignets de tomates vertes du Whistle Stop Café… J’en salive encore!>> Au sud de l’Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d’une voie ferrée… Ninny, quatre-vingt six ans, se souvient et raconte à Evelyn les histoires incroyables de Whistle Stop. Et Evelyn, qui vit très mal l’approche de la cinquantaine et sa condition de femme rangée, découvre un autre monde. Grâce à l’adorable vieille dame, elle peut enfin se révéler, s’affirmer… Une chronique nostalgique et tendre, généreuse et colorée, pleine de saveur et d’humour. Un baume au coeur, chaud et sucré.

 

J'avais entendu tellement de bien de ce roman que désépérée de ne pas le trouver à la médiathèque, je l'ai acheté. On évolue au travers des pages d'une époque à une autre, passant de 1929 au années 40 et aux années 80. Ce qui donne un vrai rythme au roman, et fait qu'il se lit rapidement malgré ces plus de 450 pages.

Ce roman est un vrai hymne contre la ségrégation. Ségrégation envers les femmes, "le sexe faible", mais aussi ségrégation raciale aux Etats-Unis envers les noirs, notamment avec l'existance du KKK. J'ai aimé ces femmes au caractère fort, qui défie la loi des hommes.

Même si j'ai passé un bon moment avec ce roman, je ne peux pas dire que ce fut un coup de coeur. Peut être parce que le thème est assez proche de "La couleur des sentiments" que j'ai lu il y a peu et que j'ai litteralement adoré !

Partager cet article
Repost0

P comme ...PICOULT

Publié le par lydiane

Pour le challenge ABC, j'ai choisi de lire Ma vie pour la tienne de Jodi PICOULT

4ème de couverture :

A treize ans, Anna a déjà subi de nombreuses interventions et transfusions afin que sa sœur aînée Kate puisse combattre la leucémie qui la ronge depuis son enfance. Anna sait qu'elle a été conçue pour être génétiquement compatible avec Kate et qu'elle est son seul espoir. Cependant, lorsqu'on lui demande de faire don d'un rein, l'adolescente refuse. Elle veut disposer librement de son corps et ira jusqu'au bout pour se faire entendre...

Je suis assez partagée sur ce roman...J'ai aimé certains personnages comme l'avocat ou la médiatrice. J'ai été surprise quand le lecteur apprend pourquoi Anna a lancé toute cette procédure. Mais à côté de ça, je trouve que ça tourne trop au mélo, avec pas mal de clichés. J'aurais aimé plus de simplicité pour ce sujet. Avez-vous déjà lu ce roman ? Votre avis ?

Partager cet article
Repost0

Un Blanc

Publié le par lydiane

de Mika BIERMANN

Roman lu dans le cadre du prix litteraire inter CE.

4ème de couverture :

L'expédition scientifique de l'Astrofant dans les contrées antarctiques était de calibre standard, avec au programme un petit supplément ludique : envoyer dans le ciel de minuit le 31 décembre 2000 un feu d'artifice depuis le pôle Sud pour célébrer l'avènement du nouveau millénaire. Du gâteau. Prétendre que tout a dérapé sur les pentes d'un iceberg quelconque serait trop facile - et très en-deçà de la vérité. Mika Biermann est parvenu à retracer la chronique de cette nef des dingues dans un récit polyphonique parfaitement givré qui inaugure d'éblouissante manière le roman d'aventures du XXIe siècle.

 

Au vue de la 4ème de couverture, je n'aurais jamais emprunté ce roman. Je l'ai eu entre les mains du fait de ce prix litteraire où je me suis inscrite. Et je ne regrette pas ! Je n'irai pas jusqu'à dire que j'ai eu un coup de coeur, mais j'ai passé un très bon roman avec ce roman. Tout d'abord, il y a peu de temps mort, l'action s'enchaine vite. Ensuite, on change de narrateur à chaque chapitre (le chef d'expedition, le cuisinier, le 1er officier...). Et sincèrement on se demande à quel point Mika BIERMANN est resté fidèle à la réalité...parce que clairement, ça a du être un cauchemrad cette expédition, dans le genre pas de bol, on peut difficilement faire mieux ! Enfin, les petites pointes d'humour m'ont régalée : "Je ne sais pas quel est l'idiot qui s'est occupé des courses, mais je n'ai trouvé que des paquets de nouilles alphabet. Quand on disséquera nos cadavres, le médecin légiste pourra probablement lire l'avenir dans nos entrailles"

Partager cet article
Repost0

Livres pour mon petit bonhomme

Publié le par lydiane

Quelques livres empruntés à la médiathèque et qui ont beaucoup de succès auprès de mon petit bonhomme.

- Le loup qui mangeait n'importe quoi de Manu Larcenet et Christophe Donner : imaginez ce loup, à force de manger n'importe quoi (ou plutôt n'importe qui...), pete, rote, a le nez qui coule, se ronge les ongles... Bref fou rire assuré. J'avais un peu peur de l'image qui mange le petit garçon, mais non, Monsieur Bébé s'en moque complétement tant que le loup rote après !

 

- Petit panda cherche un ami de Calire Bertholet et Pascal Vilcollet : J'ai emprunté ce livre car mon loulou ADORE les pandas, allez savoir pourquoi ! Mais bon, bonne pioche, il aime beaucoup ce livre. Il s'agit d'une très belle histoire d'amitié basée sur la diffèrence, jolie morale.

- Ma famille au fil du temps de Ann de bode : Un gros coup de coeur pour moi ! Je le trouve génial ce livre qui explique les générations et les racines de sa famille. On retrouve en effet une lignée depuis les temps préhistoriques jusqu'à nos jours. Les pages sont magnifiques, avec des personnages en genre de pate à modeler. On y trouve l'évolution des styles de vie avec toujours une pointe d'humour (l'enfant qui dessine sur les murs, ou qui tire les cheveux de sa soeur...)

Livres pour mon petit bonhomme
Livres pour mon petit bonhomme
Livres pour mon petit bonhomme
Partager cet article
Repost0