Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Six of crows

Publié le par lydiane

de Leigh BARDUGO.

J'ai acheté ce livre il y a déjà plusieurs mois, mais je n'avais encore pas pris le temps de le lire.

Six of crows

4ème de couverture :

Ketterdam, Quartier du Barrel : une ville grouillante de malfrats où tout s'achète si on y met le prix.
Ce principe, personne ne l'a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d'élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques.
Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde, s'ils ne s'entretuent pas avant...

J'aime bien me balader dans les rayons de ma librairie et regarder les bouquins avec le fameux bandeau "coup de cœur", sur lequel un autre lecteur explique en quoi ce roman est topissime. C'est comme ça que je suis tombée sur "Six of crows" et j'avoue que la 4ème de couverture me promettant un scénario à la Ocean's eleven me tentait drôlement.

Dans ce roman, on fait le connaissance de Kaz. Il est l'homme de main d'un chef de gang, et il ne renonce devant rien pour obtenir ce qu'il veut. C'est un taiseux, il fait planer le mystère sur lui, mais on soupçonne un jeune homme blessé par la vie. Un jour, il est approché par un riche marchand. Ce dernier lui demande d'aller délivrer un savant retenu prisonnier dans le Palais des glaces, lieu réputé imprenable. La somme d'argent monstrueuse promise par la marchand finit par décidé Kaz. Mais pour cette mission, il a besoin de s'entourer des meilleurs dans leurs domaines, voilà comment les Six of Crows vont se former.

Le récit est haltant, l'intrigue est bien menée et il y a de nombreux rebondissements. Il faut ajouter à ce scénario de "casse", un côté fantasy. En effet, le savant en question est l'inventeur d'une drogue qui rend complétement dépendant, mais qui, surtout, procure des pouvoirs surnaturels hyper développés. Ce qui bien entendu, rend encore plus périlleux la mission de Kaz.

Vous l'aurez compris, j'ai été complétement emballée par ce roman. Un bémol, toutefois, il faut s'accrocher au début… j'étais, en effet, un peu perdue. L'auteur attaque son intrigue sans pour autant "expliquer" les gangs, le Barrel, les différents peuples,... Bref, le lecteur doit se débrouiller un peu tout seul pour comprendre de quoi y retourne, mais après avoir un peu persévéré, ça roule !

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

Après toi

Publié le par lydiane

de Jojo MOYES.

J'avais adoré Avant toi, aussi bien le roman que l'adaptation au cinéma. Pourtant, je n'étais pas forcement tenté par la suite. Or, j'ai vu que le tome 3 se déroule à New York...et en ce moment NYC occupe beaucoup mon esprit ! Sauf que...avant de lire le tome 3, faut passer par le tome 2 ! Voilà, c'est dorénavant chose faite.

Après toi

4ème de couverture :

N’oublie jamais que tu n’as qu’une seule vie… Lou a promis à l’homme qu’elle aime de vivre chaque jour comme si c’était le dernier. Mais elle peine à se remettre de la mort de Will et des violentes critiques dont elle est la cible dans sa ville natale. Sa vie londonienne n’a rien du nouveau départ qu’elle espérait : accoutrée d’un uniforme ridicule, elle travaille dans le bar d’un aéroport, sous les ordres d’un petit tyran. Lors d’une soirée passée à méditer sur le toit de son immeuble, Lou est surprise par l’apparition d’une jeune fille, et tombe… trois étages plus bas. Elle croit avoir touché le fond, mais c’est là que commence sa nouvelle vie : sa rencontre inattendue avec Lily est le meilleur moyen d’honorer sa promesse.

C'est un plaisir de retrouver Lou et son caractère un peu dingue, même si c'est vrai, depuis la mort de Will, elle rit nettement moins souvent…. Entre ceux qui la regardent de travers parce qu'ils ne comprennent pas comment elle a pu cautionner et accompagner Will dans son choix, et sa famille qui lui reproche de ne rien faire de sa vie, Lou se sent bien seule. Excepté les voyageurs qui viennent se saouler, dans le bar où elle est serveuse, pour se donner du courage avant de monter dans l'avion, sa vie sociale est bien calme.

Un soir, où elle monte sur le toit de son immeuble pour boire et crier sa colère, elle se fait surprendre par une jeune fille. La surprise est telle qu'elle chute du toit...les pompiers interviennent rapidement et après un petit séjour à l'hôpital, Lou est sur pieds. Evidemment, sa famille a du mal à croire qu'elle soit tombée accidentellement, la voilà donc forcée de suivre les réunions d'un groupe de soutien sur le thème du deuil.

Je n'en dirai pas plus sur l'histoire ! Maintenant, mon avis… Ce qui est sûr c'est que ce ne fut pas un coup de cœur comme le 1er tome. J'ai parfois trouvé que "c'était un peu gros" et je ne pouvais m'empêcher de claironner un "ben voyons!". Néanmoins, l'auteur a su, avec son talent, m'embarquer dans l'histoire. Et oui, j'ai tourné les pages de plus en plus vite pour connaitre le fin mot de l'histoire. Donc je dirais que ce fut, tout de même, une chouette lecture qui m'a fait passer un moment bien sympa.

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

Extrêmement fort et incroyablement près

Publié le par lydiane

de Jonathan SAFRAN FOER.

1er livre lu dans le cadre du Family Challenge : un livre écrit par un auteur américain.

Extrêmement fort et incroyablement près

4ème de couverture :

Oskar Schell est inventeur, entomologiste, épistolier, francophile, pacifiste, consultant en informatique, végétalien, origamiste, percussionniste, astronome, collectionneur de pierres semi-précieuses, de papillons morts de mort naturelle, de cactées miniatures et de souvenirs des Beatles. Il a neuf ans.
Un an après la mort de son père dans les attentats du 11 septembre, Oskar trouve une clé. Persuadé qu'elle résoudra le mystère de la disparition de son père, il part à la recherche de la serrure qui lui correspond. Sa quête le mènera aux quatre coins de New York, à la rencontre d'inconnus qui lui révèleront l'histoire de sa famille.
Après le choc de Tout est illuminé, cet étonnant objet littéraire et typographique explore à nouveau, mais sur un autre registre, les chemins d'une mémoire à jamais perdue.
Quand tout a été oublié, il ne reste plus qu'à inventer.
"Pyrotechnique, énigmatique et, avant tout, extrêmement émouvant. Un exploit hors du commun." Salman Rushdie

Quand on feuillette le livre, on y trouve des photos, parfois étrange (une poignée de porte par exemple !), on y trouve des pages blanches avec une seule phrase au centre, ou des pages avec tellement de phases, qu'on ne distingue plus un seul mot. Aurai-je entre les mains, un ovni littéraire ?  Un style original pour une histoire qui semble "extrêmement forte" ? Je me suis donc lancée dans cette lecture avec beaucoup d'envie.

Mais au bout de quelques pages, je me suis dis que j'allais devoir m'accrocher ! Le style est particulier, bien sûr on est dans la tête d'un enfant de 9ans. Mais un enfant, sans doute, pas tout a fait comme les autres, un peu surdoué, un peu inadapté aux relations sociales, et avec une imagination débordante. Quand il trouve une clé dans les affaires de son père décédé dans les attentats du 11 septembre, il est persuadé qu'il s'agit d'un message laissé à son attention. Il va donc parcourir les rues de New York pour lever ce mystère.

Je n'ai pas adhéré...ni au personnage d'Oskar (un peu trop "spécial" pour moi), ni à l'histoire (qui partait un peu trop dans tous les sens), ni au style. J'ai vraiment eu un passage à vide à la moitier du roman, mais j'ai tout de même insisté pour connaitre la fin. J'ai d'ailleurs trouvé plus d'intérêt au dernier 1/4 du roman, ou alors je m'étais tout simplement habitué au style. En cherchant un peu sur internet pour rédiger cet article, j'ai découvert qu'un film a été tiré de ce roman. Le film a visiblement rencontré plus de succès que le roman au vue des commentaires que j'ai pu lire.

Partager cet article
Repost0