Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les sorcières du clan du nord

Publié le par lydiane

de Irena Brignull

Les sorcières du clan du nord

4ème de couverture :

Poppy et Clarée ne pourraient avoir de vies plus différentes. Adolescente perturbée, Poppy se fait renvoyer de tous les lycées qu'elle fréquente ; Clarée est une jeune sorcière qui a du mal à trouver sa place au sein de sa communauté secrète. Un jour, pourtant, leurs destins se croisent. Elles deviennent amies et se retrouvent en cachette, se faisant découvrir leurs mondes respectifs. Mais le doute grandit dans l'esprit de Poppy : ces phénomènes étranges qui entourent sa vie depuis toujours, les catastrophes qu'elle provoque sans le vouloir... serait-il possible qu'elle soit elle-même une sorcière ? Et si son exil forcé dans le monde des humains avait un lien avec l'ancienne prophétie qui désignera la future reine des sorcières ?

Lorsque ce roman (il s'agit d'un 1er tome) commence on assiste à deux naissances : une maman qui donne naissance à une petite fille dans une maternité en ville et une maman qui donne naissance à une petite fille au cœur d'une forêt. Une sorcière intervient alors et échange les deux bébés.

Quelques années après, on découvre Poppy qui vit avec son père, sa mère étant en maison de repos depuis plusieurs années. Elle vient une fois de plus de déménager, et s'apprête à faire sa rentrée dans un nouveau lycée. Poppy est une solitaire. Elle n'arrive jamais à se faire des amies. Elle a plutôt tendance à effrayer son entourage, la faute à tous ces événements inexpliqués qui ont lieu à son contact.

Clarée, quant à elle, grandie au cœur d'une forêt au sein d'une communauté de sorcières. Elle aussi ne se sent pas à sa place. Premièrement, elle a beaucoup de difficulté à l'école. L'apprentissage de la magie est vraiment complexe pour elle. Secondement, la vie au cœur de la forêt n'est pas son fort : elle aime prendre soin de son apparence, passe du temps à laver sa chevelure dans la rivière...

Bon soyons bref, ce roman ne m'a pas emballé. Déjà les deux personnages principaux m'ont gonflé, en particulier Clarée à qui j'aurais bien mis deux trois baffes ! C'est rempli de clichés et très caricatural. Ensuite le triangle amoureux, bah oui parce que forcement il va y avoir un garçon qui s'incruste, m'a exaspéré plus qu'autre chose. Non, décidemment, ce roman n'est pas pour moi ! 

 

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

Nevermoor : Les défis de Morrigane Crow

Publié le par lydiane

de Jessica TOWNSEND

Nevermoor : Les défis de Morrigane Crow

4ème de couverture :

Morrigane Crow est maudite. Née le jour du Merveillon, elle est accusée de tous les maux, des tempêtes de grêle aux crises cardiaques. Pire encore, elle est condamnée à mourir, le jour de son 11e anniversaire. Alors que toute sa famille semble se réjouir de sa mort prochaine, elle est secourue in extremis par un mystérieux étranger, Jupiter North, qui l'emmène à "Nevermoor", un royaume dont elle n'a jamais entendu parler... Là-bas, les meubles changent d'aspect en fonction de l'humeur, les chats parlent et, surtout, la malédiction de Morrigane n'a plus lieu d'être.

 

Je déclare ouvert la période d'Halloween : c'est parti pour les lectures de sorcières, fées, magiciens, des lectures qui donnent des frisons et d'autres qui donnent envie de cocooner sous un plaid une bonne tasse de thé à porter de mains.

Je commence avec ce roman à la couverture sublime (ce clin d'œil à Mary Poppins donne envie, hein ?). Il y est question de Morrigane Crow, une jeune fille de bientôt 10 ans. Morrigane n'a pas eu une enfance radieuse. Ayant eu la mauvaise idée de naitre un jour maudit en République, elle est destinée à mourir le jour de son 11ème anniversaire. Du coup, sa famille la rejette totalement, à quoi bon s'attacher à une enfant qui ne vivra que quelques années ? D'autre part, Morrigane est reconnue responsable de tous les malheurs de la ville : une tempête ? c'est à cause de Morrigane qui s'est plaint de la chaleur, les fleurs dépérissent ? c'est à cause de Morrigane qui a adressé la parole au jardinier ! Bref, elle est la coupable toute désignée.

Lorsque le jour de sa mort arrive (avec un peu d'avance en plus...), Morrigane se fait enlever par le Capitaine Jupiter Nord. Il l'entraine chez lui au Pays Libre de Nevermoor, Morrigane n'a jamais entendu parler de ce royaume très particulier... on y croise des vampires, des chats ex-champion de lutte qui parlent, la décoration des pièces s'ajuste au goût et aux émotions des locataires...(on se croirait au cœur du Pays des Merveilles d'Alice) Bref, de la magie un peu partout, des fêtes grandioses, de la légèreté et de l'amusement. Ca change drôlement Morrigane de sa vie d'avant ! Mais tout n'est pas si rose. Morrigane est considérée comme une clandestine, et est pourchassée pour être renvoyée en République, même si cela entrainerait sa mort. Mais Jupiter a une parade : la loi précise qu'on ne peut être expulsé si on appartient à la société Wundrous ou si on participe aux épreuves pour rentrer dans cette société.

Et c'est justement la raison pour laquelle Jupiter a été cherché Morrigane : c'est sa candidate pour intégrer la société Wundrous. Elle va devoir subir des épreuves éliminatoires, avec, au terme, l'épreuve ultime, où elle devra montrer son Talent au jury. Sauf que Morrigane n'a aucune idée des épreuves qui l'attendent et aucune idée de son "talent". Il faut dire que Jupiter, avec son caractère joueur et enfantin (un brin Peter Pan !) ne lui donne pas beaucoup d'indices sur ce qui l'attend...

J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman (qui est en fait un tome 1). L'univers est fantastique, les personnages sont très charismatiques et j'ai aimé l'intrigue et cette suite d'épreuves. C'est parfois un brin trop "jeunesse", mais c'est le public cible du roman. Ce fut une belle entrée en matière pour ce mois d'octobre !

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

Un jour

Publié le par lydiane

de David NICHOLLS

Un jour

4ème de couverture :

Comédie de mœurs, tableau social de l’Angleterre des vingt dernières années, mais surtout sublime histoire d’amour, Un jour est le livre qui a fait chavirer l’Europe tout entière. Superbement construit, un roman drôle et lucide sur l’amitié, le passage à l’âge adulte, les occasions manquées, les illusions perdues.

 

Le roman commence le 15 juillet 1988. Emma vient tout juste de terminer l'université. Elle quitte la fête qui clôture la remise des diplômes au bras de Dexter. Ils ne se sont jamais fréquentés durant toute la durée de leurs études, et c'est en ce dernier jour qu'ils passent la nuit ensemble. Cette nuit devait être une nuit sans lendemain, car tout les oppose. Dex est issu d'une famille aisée, son avenir professionnel n'est pas une inquiétude. C'est un peu le "beau gosse" insouciant de la promo. Emma, quant à elle, issue d'un milieu modeste, va devoir rapidement se trouver un emploi. Cette une élève studieuse, qui a suivi un double cursus. Elle a une tonne de principes et est engagée, pleine de conviction.

Contre toute attente, un lien fort se crée entre Dex et Em. Le lecteur va suivre l'évolution des ses deux personnages au fil des années. La construction de ce roman est plutôt original : le narrateur (Dexter ou Emma) nous raconte une journée par an : le 18 juillet. Les premières années d'Emma sont ponctuées de galères, elle est secrètement amoureuse de Dexter. Dex brule la vie par les deux bouts et profite un maximum de son succès.

Ce roman n'est pas simplement une romance, c'est aussi la description d'une époque : les années 90 en Angleterre. J'ai lu ce roman pendant mes vacances d'été, et ce fut effectivement une lecture qui était bien adaptée : ce n'est pas prise de tête sans être guimauve. J'ai eu quand même sacrement envie de foutre des baffe aux personnages parfois. Mais c'est ce qui rend aussi ce roman crédible. Ce n'est pas une "belle histoire d'amour", non, c'est la vraie vie, avec ces occasions manquées.

Une adaptation de ce roman a été faite au cinéma avec Anne Hathaway :

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

Coeur-Naufrage

Publié le par lydiane

De Delphine BERTHOLON

Coeur-Naufrage

4ème de couverture :

A bientôt 34ans, Lyla est tenaillée par le sentiment de passer à côté de l'existence. Elle enchaîne les fiascos amoureux, accumule les névroses et attend, sans trop savoir quoi. Jusqu'au jour où un étrange message le ramène 17 ans en arrière. Cet été-là, sur la côte landaise, tout allait basculer...

Le lecteur fait la connaissance de Lyla, jeune femme de 34 ans. Lyla semble avoir abandonnée toute perspective d'avenir. Elle a une liaison avec un homme marié, qui ne mène nul part. A part Zoé, son amie un peu folle, elle est bien seule.

Quelque pages plus loin, le lecteur fait la connaissance de Lyla, 16 ans, jeune ado venue passée des vacances avec sa mère sur la côte Atlantique. Lyla est loin d'avoir une enfance de rêve : son père, homme d'affaires est rarement présent, sa mère, une femme égoïste et narcissique, collectionne les amants et utilise sa fille de façon très malsaine pour son seul profit. Mais malgré tout Lyla fait preuve d'une force de caractère, d'une fureur qui la rendent vivante. Qu'a-t-il bien pu se passer pour qu'elle devienne cette femme si éteinte 17 ans plus tard ?

Pendant l'été de ses 16ans, Lyla fait la connaissance de trois garçons. Ils sont originaires de la région et passent leur été à surfer avant de rejoindre l'université, à la rentrée, pour entamer leurs études. Il y a notamment Joris. Joris qui n'a pas non plus une enfance idyllique : une mère décédée quelques années plus tôt et un père qui a tout simplement démissionné de son rôle et laisse son fils à l'abandon. Joris sera le premier amour de Lyla.

Encore quelques pages plus loin, le lecteur découvre un Joris, jeune papa. Il vit à Paris, il a un boulot qu'il aime et partage sa vie avec une femme formidable. Son père vient de mourir, Joris retourne donc dans la maison de son enfance. C'est en faisant du tri dans les affaires de son père qu'il tombe sur une lettre de Lyla. Cette lettre qui lui a été adressée il y a 16ans, il ne l'a jamais lue...

L'auteure nous entraine au gré de flashback et de sauts dans le temps dans la vie de Lyla et Joris. Elle nous raconte cet été sur la côte landaise qui aura de grandes conséquences sur ces 2 adultes en devenir. Bien sûr, on se demande si le Joris de 35 ans et la Lyla de 34 ans vont se retrouver, s'il vont pouvoir reprendre leur histoire là où ils l'ont laissé ou alors mettre enfin un point final à celle-ci. 

J'ai beaucoup aimé ce roman. J'ai aimé comment l'auteur nous présentait ses personnages avec leurs fêlures et leurs contradictions. J'ai surtout aimé qu'elle ne tombe pas dans la facilité d'une "romance guimauve".

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0