Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Songe à la douceur

Publié le par lydiane

de Clémentine BEAUVAIS

Songe à la douceur

4ème de couverture :

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c'est l'été, et il n'a rien d'autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d'ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s'est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s'aperçoit, maintenant, qu'il ne peut plus vivre loin d'elle. Mais est-ce qu'elle veut encore de lui ?
Songe à la douceur, c'est l'histoire de ces deux histoires d'amour absolu et déphasé - l'un adolescent, l'autre jeune adulte - et de ce que dix ans, à ce moment-là d'une vie, peuvent changer. Une double histoire d'amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaïkovski - et donc écrite en vers, pour en garder la poésie

Je l'ai croisé une paire de fois ce livre sur les blogs, mais pour être honnête l'écriture en vers libres m'effrayait. Et un jour, en tombant une fois de plus sur lui dans les rayons de la médiathèque, je l'ai sorti de l'étagère pour lire la première page :

Tatiana, figurez-vous,
avait repensé à lui la veille au soir,
ce qui aurait pu être une étonnante coïncidence,
sauf qu'elle pensait à lui souvent
-et je suis sûre que parmi vous,
il y en a qui pensent,
parfois, à des amours gâchées
il y a deux ans, trois ou dix ans.
ce n'est pas pire après dix ans,
ça n'augmente pas nécessairement avec le temps,
ce n'est pas un investissement, le regret.
Il n'y a pas toujours de quoi en faire toute une histoire.
Mais pour ces deux-là, vous m'excuserez de
faire une exception.
Regardez comme ils chancellent de se revoir.
Regardez un peu leurs regards...

Et puis, il faut donner sa chance à l'original, alors je l'ai emprunté. Et j'ai bien fait ! J'ai trouvé que l'écriture permet d'avoir un rythme dans la lecture. L'auteur nous impose des silences, des pauses, des phrases qui s'enchainent...et ça sert merveilleusement bien l'histoire. 

C'est donc l'histoire d'un flirt de jeunesse qui s'arrête avant même d'avoir pu grandir. Parce que Eugène a 17 ans, qu'il se "coltine" Tatiana pendant que son copain drague la grande sœur de celle-ci. Mais 10ans après, quand Eugène tombe sur Tatiana dans le métro, leur 3 ans d'écart n'a plus beaucoup d'importance. Seulement, c'est peut-être un peu tard... Une jolie histoire qui se lit très facilement, on a même du mal à lâcher ce bouquin tant on a envie de conaitre le fin mot de l'histoire, celle de maintenant et celle d'il y a 10ans également !

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

Dominion

Publié le par lydiane

de C.J. SANSOM

Dominion

4ème de couverture :

Et si Winston Churchill avait été écarté du pouvoir en 1940 ? Et si les nazis avaient alors conquis l'Angleterre ? Entre roman d'espionnage, polar historique et politique-fiction, une œuvre magistrale où l'auteur imagine le sort d'une Europe qui aurait pactisé avec le diable. Acclamé outre-Manche, un roman captivant, aux troublantes résonances contemporaines.
Hiver 1952. Douze ans que l'Angleterre s'est rangée du côté de Hitler après la prise de Dunkerque. Douze ans que le pays a perdu son indépendance pour devenir un dominion, un satellite de l'axe nazi. Douze ans que les services de la Résistance attendent un signe de Winston Churchill pour embraser le pays.
Parmi eux, David Fitzgerald, fonctionnaire d'origine juive, se voit confier une mission des plus périlleuses : protéger un scientifique porteur d'un secret classé défense. Un secret capable de renverser l'équilibre du monde et que la Gestapo est bien décidée à récupérer avant lui.
Aidé de la mystérieuse Natalia, artiste réfugiée d'Europe de l'Est, et de Ben, fougueux Écossais communiste, David va devoir prendre tous les risques pour tenter d'échapper aux sbires de l'officier Gunther Hoth. Mais est-il encore temps de changer le cours de l'Histoire ?

Il aurait suffit d'un simple petit changement, un seul "et si", pour que la Grande Histoire prenne un autre virage et que notre monde soit totalement différent de celui d'aujourd'hui. C'est ce que Monsieur Sansom a imaginé dans son roman. En mai 1940, après la démission de Chamberlain, 1er ministre du Royaume Uni, ce n'est pas Churchill qui prend la suite. il est évincé par Halifax qui s'empresse de conclure un armistice avec l'Allemagne. Le Royaume Uni perd son indépendance et vit sous le joug des nazis. Churchill prend alors la tête de la Résistance.

Ce roman se déroule en 1952, les nazis dirigent l'Angleterre, les lois anti-juifs s'appliquent dans tout le pays. Certains résistent et prennent tous les risques. C'est le cas de David. Fonctionnaire au Dominion, qui se sert de son statut pour accéder à des documents top secret et les transmettre à la Resistance. Malheureusement après 3ans d'espionnage, sa couverture tombe...

Il s'agit d'un roman vraiment dense. Dans ces 900 pages, l'auteur prend soin de décrire le cadre de la société anglaise (et clairement c'est crédible !). On fait connaissance avec les personnages, leur passé, leurs doutes, leur évolution...alors oui, il y a parfois un peu de longueur, c'est vrai. Mais ça s'emballe dans la seconde moitié du roman. S'engage alors une chasse à l'homme où nazis et résistants s'opposent. J'ai aimé les rebondissements, la montée de la pression : mais vont-ils réussir ??? Bref, cela a été une belle lecture pour moi.

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0