Au revoir là-haut

Publié le par lydiane

De Pierre LEMAITRE.

 

Septembre, rentrée litteraire, c'estlemoment de découvrir plein de nouveau roman. Un a en particulier retenu mon attention : Au revoir là-haut. A priori, bon choix, car il a reçu le Goncourt quelques semaines après.

 

4ème de couverture :

Rescapés du chaos de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent rapidement que le pays ne veut plus d’eux.
Malheur aux vainqueurs ! La France glorifie ses morts et oublie les survivants.
Albert, employé modeste et timoré, a tout perdu. Edouard, artiste flamboyant devenu une « gueule cassée », est écrasé par son histoire familiale. Désarmés et abandonnés après le carnage, tous deux sont condamnés à l’exclusion. Refusant de céder à l’amertume ou au découragement, ils vont, ensemble, imaginer une arnaque d’une audace inouïe qui mettra le pays tout entier en effervescence… Et élever le sacrilège et le blasphème au rang des beaux-arts.

Bien au delà de la vengeance et de la revanche de deux hommes détruits par une guerre vaine et barbare, ce roman est l’histoire caustique et tragique d un défi à la société, à l’Etat, à la famille, à la morale patriotique, responsables de leur enfer. Dans la France traumatisée de l’après guerre qui compte son million et demi de morts, ces deux survivants du brasier se lancent dans une escroquerie d’envergure nationale d’un cynisme absolu.

 

Outre le fait, que ce soit un roman sur la 1ère guerre mondiale et que je suis une adepte du genre, c'est le point de vue utilisé qui m'a convaincu de lire ce roman. Dans les romans de guerre, on évoque souvent la guerre en elle-même, les combats, les morts et la famille, qui loin du front, apprend le décès des siens. Mais parler des survivants après la guerre, c'est plutôt rare. Après tout quoi en dire, ils sont revenus vivants, ils doivent être heureux ! C'est loin d'être le cas, et Pierre Lemaitre le décrit très bien dans son roman.

 

 

Je me suis attachée aux 2 personnages, très différent l'un de l'autre, mais liés par une amitié indestructible. Je les ai trouvé attachant, malgré l'arnaque de fou qu'ils montent !  Bref, j'ai adoré ce roman, et je vous le conseille. Vous pouvez y aller les yeux fermés, je n'ai pas encore vu une seule critique sur la toile le concernant.

 

 

 

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Je voulais le lire. ce sera le prochain s'ils l'ont à la médiathèque.
Répondre