H comme... Horowitz

Publié le par lydiane

4ème de couverture de "La maison de soie" :

«Les aventures de l’Homme à la casquette plate et de la Maison de soie ont été, d’un certain point de vue, les plus sensationnelles de la carrière de Holmes.
Seulement, à l’époque, il m’a été impossible de les raconter pour des raisons qui apparaîtront clairement au lecteur.
Cependant, j’ai toujours eu le désir de les écrire, afin de compléter le canon holmesien. 

C’était impossible plus tôt : les événements que je vais décrire étaient trop monstrueux, trop choquants pour être imprimés.
ls le sont toujours aujourd’hui.
Je n’exagère rien en affirmant qu’ils pourraient mettre à mal le tissu tout entier de notre société, ce qui, particulièrement en temps de guerre, est une chose que je ne peux risquer.
Une fois ma tâche accomplie, à supposer que j’aie la force de la mener à bien, j’empaquetterai le manuscrit et je l’enverrai dans les coffres de Cox and Co., à Charing Cross, où certains autres de mes papiers personnels sont conservés.
Je donnerai comme instruction que, de cent ans, le paquet ne devra pas être ouvert.
Il est impossible d’imaginer à quoi le monde ressemblera alors, mais peut-être mes futurs lecteurs seront-ils mieux immunisés contre le scandale et la corruption que mes contemporains.
Je leur transmets ici un dernier portrait de Mr Sherlock Holmes.»

Dr John Watson

 

Et oui, un nouveau Sherlock Holmes qui parait en 2011. On ne le doit pas à Arthur Conan DOYLE, mais à Anthony HOROWITZ, qui par cette sympathique mise en scène racontée dans la 4ème de couverture, nous fait decouvrir une nouvelle aventure du célèbre détéctive du 221B Baker Street. J'aime ces romans policiers "à l'ancienne", où le détéctive resout des mystères par une observation pointilleuse des indices et une déduction logique. Je pense évidemment à Sherlock Holmes, mais aussi au Hercule Poirot de Mme Aghata Christie.

 

Dans ce roman, HOROWITZ nous dépeind un Sherlock conforme à ce qu'il a toujours été. L'intrigue est bien ficelée, et ce qui semble être des événements sans lien entre eux, convergent vers une histoire commune. Par contre, si vous souhaitez vous lancer dans la lecture de "La maison de soie", il faut avoir l'estomac bien accroché ! Quand je vois que c'est un roman jeunesse conseillé à partir de 13ans, I'm shocking !

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article