Les déferlantes

Publié le par lydiane

de Claudie GALLAY.

 

Un vrai coup de coeur pour moi !

 

Résumé :

La Hague... Ici on dit que le vent est parfois tellement fort qu'il arrache les ailes des papillons. Sur ce bout du monde en pointe du Cotentin vit une poignée d'hommes. C'est sur cette terre âpre que la narratrice est venue se réfugier depuis l'automne. Employée par le Centre Ornithologique, elle arpente les landes, observe les falaises et leurs oiseaux migrateurs. La première fois qu'elle voit Lambert, c'est un jour de grande tempête. Sur la plage dévastée, la vieille Nan, que tout le monde craint et dit à moitié folle, croit reconnaître en lui le visage d'un certain Michel. D'autres, au village, ont pour lui des regards étranges. Comme Lili au comptoir de son bar, ou son père, l'ancien gardien de phare. Une photo disparaît, de vieux jouets réapparaissent. L'histoire de Lambert intrigue la narratrice et l'homme l'attire. En veut-il à la mer ou bien aux hommes? Dans les lamentations obsédantes du vent, chacun semble avoir quelque chose à taire.

 

Le cadre, déja, est magnifique. La Normandie, l'océan, les falaises, le vent...je m'y croyais. L'intrigue se déroule dans un petit village où tous les habitants, aussi taciturnes soient-ils, sont tellement attachants. On est vite plongé dans cette ambiance de secret. Ces personnages rongés par la rancoeur, par le désir de vengeance, ceux qui sont hantés par la culpabilité ou qui vivent désespérément dans le passé.

 

J'ai dévoré ce roman ! Je vous le conseille.

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
ouais, moi aussi je le conseille! et je conseille aussi le voyage vers ces falaises du cotentin par la même occasion!
Répondre