Ronde de nuit

Publié le par lydiane

de Sarah WATERS

 

C'est la couverture qui a attiré mon regard : cette jolie jeune femme style année 50. La quatrième de couverture a fini de me convaincre, je suis sortie de la médiathèque, le roman de Sarah WATERS sous le bras.

 

4ème de couverture :

Londres, 1947. Quel fantôme du passé hante Helen qui subit, désemparée, le lent délitement de sa liaison interdite avec Julia, une jeune auteur à succès rencontrée pendant la guerre ? Pour quelles raisons Kay, une ancienne héroïne du Blitz, erre-t-elle désormais, inconsolable, dans les rues de la ville ? Pourquoi Viv, une jeune femme douce et glamour, ne parvient-elle pas à quitter son amant, un ancien soldat marié et père de famille ? Quel secret cache Duncan, l'intrigant petit frère de Viv, en se réfugiant dans le monde de l'enfance et en refusant tout échange avec l'extérieur ? Remontant le cours des vies de ces quatre personnages jusqu'aux terribles mois du Blitz, Sarah Waters distille peu à peu les événements et les sentiments qui unissent Kay, Helen, Viv et Duncan, eux que rien ne semble devoir lier dans ce triste Londres d'après-guerre, si ce n'est la difficulté à surmonter le souvenir des privations et des souffrances endurées. Ce faisant, elle plonge le lecteur dans un jeu de piste palpitant aux multiples rebondissements, car la guerre semble avoir façonné d'étranges alliances...

Ce roman est divisé en 3parties : après la guerre, pendant la guerre et avant la guerre...on remonte le temps. On peut penser que l'auteur a choisi la facilité avec cet ordre non chronologique, mais au moins ça evite les romans où on tourne en rond autour du secret, on en dit un peu, mais pas trop, pour tout dévoiler à la fin. Ici ça se justifie : on commence par la fin, la situation actuelle, puis on change d'epoque et on découvre pourquoi on en est arrivé là. Alors, oui c'est sur, c'est plus facile, mais ça marche, ça captive le lecteur, et c'est bien ça le principal ! Lintrigue et bonne, les personnages attachants (j'ai surtout aimé Kay... qu'elle belle histoire d'amour!). J'ai passé un bon moment, c'est un roman sympathique.

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article