U comme ... UDALL

Publié le par lydiane

udallPour le challenge ABC, il me fallait un auteur commençant par U... et là, pas la moindre idée ! En farfouillant sur la blogosphère, je tombe sur le nom de Brady UDALL. Il s'agit d'un auteur américain né dans les années 70. En 1998, son premier recueil d’histoires courtes, Lâchons les chiens, est salué comme une révélation par des critiques enthousiastes.  Son premier roman, Le Destin miraculeux d’Edgar Mint, paraît en 2001 et le propulse au rang des meilleurs jeunes auteurs américains de sa génération.

 

Du coup, je me suis lancée dans la lecture du "Destin miraculeux d'Edgar Mint"

4ème de couverture :

"Si je devais ramener ma vie à un seul fait, voici ce que je dirais : j'avais sept ans quand le facteur m'a roulé sur la tête. Aucun événement n'aura été plus formateur. Mon existence chaotique, tortueuse, mon cerveau malade et ma foi en Dieu, mes empoignades avec les joies et les peines, tout cela, d'une manière ou d'une autre, découle de cet instant où, un matin d'été, la roue gauche arrière de la voiture de la poste a écrasé ma tête d'enfant contre le gravier brûlant de la réserve apache de San Carlos."

 

Edgar est certes un miraculé, car il a survécu à cet accident, mais pour ce qui est du reste de sa vie, il n'est pas gâté ! Une mère alcoolique, qui l'abandonne, il se retrouve à l'hôpital avec des "écorchés" de la vie, puis dans une sorte de camps de redressement où il est le souffre douleur de ses camarades. Et puis il y a Barry, certainement pas méchant, mais tellement barré, qu'il en devient flippant. On découvre au fil des pages la vie d'Edgar, j'ai parfois trouvé ça un peu long, mais je me demandais surtout, tout ça pourquoi, quel est le but de l'auteur. Je voyais déjà venir une fin en queue de poisson, du style, bon ba voilà l'enfance d'Edgar, point. Et pas du tout !! Une vraie fin, jolie comme tout, qu’on n’a pas vu venir. Du coup je referme ce livre avec un petit sourire, alors que ce n'était vraiment pas gagné au départ !

 

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article