Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un secret si bien gardé

Publié le par lydiane

de Emma Cole. 

J'ai tellement aimé La mer en hiver de Susanna KEARSLEY que j'ai cherché d'autres romans de l'auteur. J'ai découvert qu'elle avait publié Un secret si bien gardé sous le pseudonyme d'Emma Cole, et comme les choses sont bien faites, ce roman était disponible à ma médiathèque !

Un secret si bien gardé

4ème de couverture :

En pleine Seconde Guerre mondiale, les Anglais créent à New York le BSC, British Security Coordination -, une antenne de leurs services secrets, pour convaincre une Amérique rétive de rejoindre les forces alliées. Agents du BSC, Andrew Deacon et Amelia Clarke vont se faire passer pour mari et femme le temps d'une courte mission qui bouleversera leur vie. Jamais ils ne pourront s'oublier. C'est en tout cas ce que découvre Kate, la petite-fille d'Amelia, lorsqu'elle rencontre Deacon des décennies plus tard à Londres. Où il est venu lui confier un secret. Ce secret jusque-là si bien gardé, le vieil homme charge Kate, journaliste passionnée, de le faire éclater au grand jour. La jeune femme se trouve emportée dans une affaire dangereuse qui la dépasse. Et qui l'amène à découvrir un pan insoupçonné de la vie de sa grand-mère. Histoire d'espionnage et d'amour, Un secret si bien gardé entremêle les fils du passé et du présent pour composer un roman riche et émouvant sur la mémoire et les liens familiaux. Ancienne conservatrice de musée, passionnée par l'Histoire, Emma Cole est canadienne et vit dans l'Ontario. Un secret si bien gardé est son premier roman traduit en français.

Encore une belle histoire d'amour dans un merveilleux roman historique, même si.......non, je ne peux pas écrire ça, ça gâcherait votre plaisir si vous voulez le lire !

Kate, jeune femme indépendante, qui ne vit que pour son métier de journaliste se fait aborder dans la rue par un vieux monsieur. Elle est assise sur des marches en train de plancher sur le procès qu'elle couvre, quand cet homme vient... l'enmerder, y a pas d'autre mot. Certes il est poli et agréable, mais elle a vraiment autre chose à faire qu'écouter son histoire. Elle l'envoie donc gentiment voir ailleurs ! Il s'éloigne, mais lâche quand même une dernière phrase avant de lui tourner le dos. Cette dernière phrase qui percute l'esprit de Kate et lui fait immédiatement lever la tête "vous avez les mêmes yeux que votre grand-mère". "Ma grand-mère ? mais qui est cet homme ?"... Elle n'aura pas le temps de lui poser ces questions, le vieux monsieur, en traversant la rue, se fait percuter par une voiture juste devant ses yeux.

Voilà comment commence le roman d'Emma Cole. Evidemment j'ai été immédiatement harponnée par l'histoire, envie d'avoir des réponses à ces questions et à bien d'autres encore !

Une très belle lecture...

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

Les enchantements d'Ambremer

Publié le par lydiane

de Pierre PEVEL.

Je ne suis pas à mon 1er roman de l'auteur, loin de là ! J'aime son univers, son écriture, ses personnages... 

Ce roman est paru une première fois en 2003. Il a été réédité en 2015 sous le titre du Paris des Merveilles.Un 2nd tome "L'exilir d'oubli" est paru en 2004 et la réédition récente s'est transformée en une trilogie avec l'ajout "Le Royaume Immobile"

Les enchantements d'Ambremer

4ème de couverture :

À première vue, on se croirait dans le Paris de la Belle Époque. En y regardant de plus près, la tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes ont investi la Seine, les farfadets, le bois de Vincennes, et une ligne de métro rejoint le pays des fées... Dans ce Paris des merveilles, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, est chargé d'enquêter sur un trafic d'objets enchantés, lorsqu'il se retrouve impliqué dans une série de meurtres. Il lui faudra alors s'associer à Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien...

Ce n'est pas mon roman préféré de l'auteur, mais malgré tout, j'ai passé un excellent moment avec ce livre. J'ai trouvé celui-ci moins sombre que ses autres romans.  Ca tient certainement aux personnages. L'une des forces de Pierre PEVEL, je trouve, c'est de créer des personnages "gris", ni tout blanc, ni tout noir, mais particulièrement séduisant, des genres de "bad boy" au grand cœur. Là, c'est moins le cas, mais les personnages restent très travaillés et attachant.

Griffont est un mage, réfléchit et intelligent qui se retrouve, bien malgré lui, mêlé à une série de meurtres. Quelques personnages magiques ont délaissé l'Outre-monde pour s'installer dans le monde des humains. Humains, mages, fées... cohabitent de façon pacifique dans ce Paris de la Belle Epoque. Griffont se met alors a mené l'enquête à la façon d'un Sherlock Holmes, et Isabel de Saint Gil est un peu son Irène Adler. Ce duo est terriblement efficace, et leurs répliques à la "je t'aime moi non plus" sont savoureuses !

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

Flocons d'amour

Publié le par lydiane

de Lauren Myracle, John GREEN et Maureen Johnson

Flocons d'amour

4ème de couverture :

24 décembre. Nuit des miracles ? Ou des catastrophes ? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown : tous les voyageurs descendent ! Gracetown… Bourgade perdue au milieux de nulle part qui vous ferait presque oublier le repas de Noël. Pourtant Jed, Jubilé, et les autres vont partager le réveillon le plus insolite de leur vie. Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d'une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples se font, se défont et se refondent Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glace. John Grenn, Maureen Johnson, Lauren Myracle : les plumes de trois grands auteurs s’'allient pour vous faire rire et rêver d’'amour, créant un univers où les anges de Noël ne chôment pas !

J'ai lu ce bouquin le mois dernier, mais je n'ai pas encore pris le temps d'écrire mon article (comme tant d'autres d'ailleurs... pfff j'ai du retard !). L'objectif était de me mettre dans l'ambiance de Noël. C'est le type de romans que je ne peux apprécier qu'à cette période de l'année. Vous savez les histoires un peu guimauve, allez disons le carrément un peu niaise ! Mais au moment de Noël ça passe très bien : installée sur le canapé avec un plaid et un chocolat chaud, c'est le bouquin qu'il faut avoir.

Je ne sais pas si on peut le qualifier de "romans". Il s'agit en fait de 3 nouvelles, écrites par trois auteurs différents, mais qui se rejoignent. En fait, les personnages de la première nouvelle sont des personnages secondaires des autres nouvelles et ainsi de suite. Ca se lit très facilement, évidemment ça parle de rencontre et d'amour. L'écriture sert plutôt bien l'histoire. On rentre facilement dans l'intrigue et on passe un bon moment avec ces jeunes personnages.

Publié dans Lu - entendu..., Noël

Partager cet article
Repost0

Lettres du Père Noël

Publié le par lydiane

de J.R.R TOLKIEN.

Cela fait quelques années que j'ai repéré cet ouvrage, et il me faisait souvent de l'œil au moment de Noël. Cette année, banco, je l'ai acheté en librairie.

Lettres du Père Noël

4ème de couverture :

Plus connu pour ses travaux universitaires et pour l'invention de la Terre du Milieu, J.R.R. Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. 
Comme Bilbo le Hobbit et Roverandom, les Lettres du Père Noël ont d'abord été destinées à ses trois fils et à sa fille, auxquels, chaque année, entre 1920 et 1943, Tolkien a écrit une lettre (parfois deux) prétendument envoyée du Pôle Nord par le Père Noël ou l’'Ours Polaire. 
Ces trente lettres (dont quinze traduites pour la première fois, dans cette édition revue et augmentée) forment un récit très prenant des aventures du Père Noël et de l'Ours du Pôle Nord, et de leurs démêlés avec les gobelins, qui plaira aux enfants, à leurs parents, et surprendra plus d’'un amoureux de Tolkien.

Je fais partie des rares lecteurs qui n'ont pas réussis à lire Le Seigneurs des Anneaux. J'ai abandonné au bout de 200 pages, trop lasse d'attendre que l'histoire commence enfin... Du coup, même si je savais que les Lettres du Père Noël n'avait rien à voir avec le pavé du Seigneur des Anneaux, j'avais quelques inquiétudes avant d'ouvrir ce recueil.

Mais cela a vite était oublié ! Cet album nous plonge totalement dans l'univers de Noël. En plus des traductions, on y découvre les lettres originales de Tolkien ainsi que ses dessins. Ca devait être exaltant pour les enfants de Tolkien d'avoir un père avec une telle imagination ! Chaque année le Père Noël leur envoyait une lettre décrivant ses aventures dans la préparation du fameux soir de Noël : la météo qui faisait des siennes, les gobelins qui volaient les cadeaux, l'Ours Polaire et sa maladresse parfois désastreuse... Bref c'est un régal !

 

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

Il était cinq fois Noël (5)

Publié le par lydiane

Aujourd'hui on monte le volume dans le chalet, en avant pour les musiques de Noël ! L'année dernière j'avais choisi cette musique qui me replonge toujours en enfance.

Cette année c'est cette chanson que j'ai envie d'écouter...

Partager cet article
Repost0

La mer en hiver

Publié le par lydiane

de Susanna KEARSLEY.

Il s'agit de la lecture commune pour le challenge Il était cinq fois Noël.

La mer en hiver

4ème de couverture :

Lorsque Carrie McClelland, auteur à succès, visite les ruines du château de Slains, elle est enchantée par ce paysage écossais, à la fois désolé et magnifique. La région lui semble étrangement familière, mais elle met de côté son léger sentiment de malaise afin de commencer son nouveau roman, pour lequel elle utilise le château comme cadre et l'une de ses ancêtres, Sophia, comme héroïne. Puis Carrie se rend compte que ses mots acquièrent une vie propre et que les lignes entre fiction et faits historiques se brouillent de plus en plus. Tandis que les souvenirs de Sophia attirent Carrie encore plus au cœur de l'intrigue de 1708, elle découvre une histoire d'amour fascinante, oubliée avec le temps. Après trois cents ans, le secret de Sophia doit être révélé.

J'ai toujours un peu de crainte avant d'entamer une romance, ça peut vite tourner à la guimauve écœurante...Mais là j'avoue, j'étais vraiment tentée. Le côté historique avec les batailles jacobites/anglais, l'Ecosse (oh oui l'Ecosse !), les intrigues passé/présent se sont des éléments que j'affectionne.

Et là, je dis ... bonne pioche ! Mon Dieu, j'ai eu un mal fou à lâcher ce bouquin tellement j'étais à 100% dans l'intrigue. Carrie, écrivain à succès, s'installe en Ecosse pour être dans l'ambiance de son roman. Elle a choisi de faire vivre son héroïne en 1708, en pleine période de complot : les jacobites veulent redonner au roi Jacques la couronne qui lui revient. Elle a besoin de ça pour "entendre" ses personnages lui parler. Mais bizarrement, elle est prise d'une frénésie d'écriture, les mots lui viennent si simplement... Mais peu à peu, au fil des recherches historiques qu'elle effectue pour étayer sa romance elle se rend compte que ses écrits se confondent bizarrement avec la réalité...comment peut-elle connaître tout cela ?

Evidemment, il n'y a pas un suspens de dingue, on voit assez vite comment tout cela va finir. Mais c'est très bien écrit, on s'attache aux personnages, aussi bien à Carrie qu'à son ancêtre Sophia. Bien entendu, il y a de l'amour et des drames, et même si ça manque certainement de réalisme, l'auteur m'a complétement embarqué avec elle.

Bref, j'ai adoré !

Publié dans Lu - entendu..., Noël

Partager cet article
Repost0

Il était cinq fois Noël (4)

Publié le par lydiane

Aujourd'hui, au chalet de Samarian et Chicky Poo on investit la cuisine ! Décembre c'est chaque fois l'occasion de tester de nouvelles recettes de sablés, qui sentent bon la canelle, les amendes et le pain d'épice. Cette année, je l'ai joué p'tits bras...Je me suis contentée de la recette de ma p'tite sœur : Cookies aux chocobons. C'est hyper simple à réaliser et mon estomac en raffole !

Pour une trentaine de cookies :

250g de farine + 125 g de sucre roux + 125g de beurre + 1 oeuf + 1 sachet de sucre vanillé + 1/2 sachet de levure + quelques gouttes d'extrait de vanille + 1 pincée de sel + 30 chocobons.

Mélanger la farine, le sucre roux, le sucre vanillé, le sel et la levure. Faire fondre le beurre puis ajouter l'oeuf battu en omelette et l'extrait de vanille. Couper les chocobons en petits morceaux. Les ajouter à la pâte et malaxer à la main. Préchauffer votre four à 220°C. Former des boules de taille identique et les cuire environ 7 min. Dès que les bords sont dorés les sortir et les laisser refroidir.

Il était cinq fois Noël (4)

Après ce goûter bien léger :), nous avons pris la direction du cinéma. Je voulais partagé avec vous la bande annonce de Coco. J'ai adoré ce dessin animé. L'histoire est très belle et le graphisme est top ! 

 

Publié dans Noël, Pour mes garçons !

Partager cet article
Repost0

Le bâtard de Kosigan

Publié le par lydiane

de Fabien CERUTTI

Le bâtard de Kosigan

4ème de couverture :

Le chevalier assassin, Pierre Cordwain de Kosigan, dirige une compagnie de mercenaires d’élite triés sur le volet. Surnommé le « Bâtard », exilé d’une puissante lignée bourguignonne et pourchassé par les siens, il met ses hommes, ses pouvoirs et son art de la manipulation au service des plus grandes maisons d’Europe.

En ce mois de novembre 1339, sa présence en Champagne, dernier fief des princesses elfiques d’Aëlenwil, en inquiète plus d’un. De tournois officiels en actions diplomatiques, de la boue des bas fonds jusqu’au lit des princesses, chacun de ses actes semble servir un but précis.

À l’évidence, un plan de grande envergure se dissimule derrière ces manigances. Mais bien malin qui pourra déterminer lequel…

Dans la lignée des meilleurs romans de fantasy historique comme Le Lion de Macédoine de David Gemmell, Le Bâtard de Kosigan mélange avec brio la fantasy anglo-saxonne et l’histoire de France.

Fabien Cerutti nous conte, dans ce roman qui se lit avec beaucoup de plaisir, une aventure pleine d’humour, de panache et de surprises…

 

J'aime les romans historiques moyenâgeux, j'aime la fantasy, alors quand on mélange les deux, c'est du bonheur ! J'avais adoré la trilogie de Pierre PEVEL, les lames du Cardinal, j'ai retrouvé le même plaisir avec ce roman de Fabien CERUTTI. Il y a à priori 2autres tomes, mais ma médiathèque ne les a pas...

On passe au fil des chapitres du récit des aventures de Pierre Cordwain de Kosigan en plein moyen age au lettres écrites par son descendant plusieurs siècles après. Je suis fan du personnage du Batard, surnom hériter par l'infidélité de son père. Il est intelligent, rusé, sans grande morale et séduisant. Il se met au service des plus offrant et trempe dans les complots et les trahisons. 

Dans ce roman, on est au cœur d'un tournoi où s'affrontent Bourguignons et Français. L'enjeu ? Mettre la main sur la Champagne en épousant la fille de la Comtesse. Ce qui est génial, c'est que l'on ne sait jamais pour qui "travaille" Le Bâtard, on ne sait pas dans quel camp il est, on ne connaît rien de son plan, que l'on découvre au fur à mesure.

Une belle lecture comme je les aime !

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

Il était cinq fois Noël (3)

Publié le par lydiane

Aujourd'hui, on parle d'albums jeunesse dans le chalet. Ca tombe bien j'adore ça ! Mais difficile de choisir... il y en a tellement de si beaux, de si poétique...J'ai porté mon choix sur 2 albums que nous avons découvert la semaine dernière avec mes loulous :

- Le loup qui n'aimait pas Noël :

Vous connaissez certainement la collection du Loup d'Orianne LALLEMAND. Chez nous, on aime beaucoup ce loup un peu râleur au bon cœur. Dans cet album tous les amis de Loup prépare l'arrivée de Noël avec joie et entrain. Seul Loup crie haut et fort qu'il déteste Noël. Bizarre... mais on découvre que si Loup déteste Noël c'est parce qu'il a toujours été seul à Noël, pas de bon repas, pas de cadeau, pas de décoration...Mais cette année ses amis en ont décidé autrement !

Il était cinq fois Noël (3)
Il était cinq fois Noël (3)

- Le Noël de Balthazar :

C'est la veille de Noël, Balthazar veut offrir un cadeau à Pépin, mais ses poches sont vides... Monsieur Merlin et son magasin enchanté vont l'aider. Un joli conte de Noël qui montre que ceux qui donnent reçoivent au centuple...

Une belle histoire...

Balthazar, personnage bien connu de tous ceux qui s'intéressent un peu à la pédagogie Montessori. En effet, dans ses albums, Marie-Hélène PLACE utilise les bases de "Montessori" dans les histoires de Balthazar et de Pepin. nous avons déjà testé plusieurs albums à la maison (le livre à compter, Balthazar et le temps qui passe, et aussi l'abécédaire). Celui consacré à Noël a rencontré un beau succès pour l'histoire du soir !

Il était cinq fois Noël (3)

Publié dans Pour mes garçons !, Noël

Partager cet article
Repost0

Il était cinq fois Noël - 2

Publié le par lydiane

Le thème de la journée d'hier c'était nos petites fabrications maison pour Noël. Je voulais partager avec vous les créations de mes loulous. Il y a quelques semaines nous sommes allés à un atelier poterie. L'animatrice a expliqué comment créer un père Noël. Rien de plus simple! Un cône sert de structure pour étaler la terre. Un triangle pour la barbe, un bandeau et une boule pour le bonnet, un petit nez, et quelques déco et c'était terminé. L'animatrice est repartie avec le travail des enfants pour la cuisson dans un four spécial. Elle a ramené les Pères Noël il y a peu de temps. Quel résultat !

Il était cinq fois Noël - 2
Partager cet article
Repost0