Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

notre petite vie...

C'est les vacances !

Publié le par lydiane

Cette première année scolaire a filé à une allure folle ! Ca y est, Mon Pirate est rentré à la maison avec son "travail" de l'année dans sa grande pochette faite dans un lé de papier peint. Il y a des choses qui ne changent jamais ! Déjà à mon époque on avait droit à son lé agrafé...

Pour remercier les maitresses et les ATSEM (ba oui mon loulou avait droit à 2 maitresses et à 2 ATSEM), je me suis remise un peu au scrap. J'ai décidé de leur préparer des cookies au chocobon (merci ma p'tite sœur pour la recette). En espérant qu'elles sont aussi gourmandes que moi ! Pour emballer ces délicieux gâteaux, j'ai confectionné une petite boite. Voilà le résultat :

C'est les vacances !C'est les vacances !C'est les vacances !

Mon Pirate m'a dit, avec un énorme smile : "Quand je l'ai donné à la maitresse, elle m'a dit merci et elle a fait un sourire, comme ça"...

Publié dans Notre petite vie...

Partager cet article
Repost0

L'éducation bienveillante

Publié le par lydiane

Lorsque l'on a des enfants, on s'interroge sur l'éducation que l'on va leur donner. Évidemment on souhaite le meilleur pour eux, sans pour autant en faire des enfants-roi. On veut leur fixer un cadre sans être pour autant trop sévère. On trouve aujourd'hui beaucoup d'écrits sur "L'éducation bienveillante". Cette philosophie a trouvé écho en moi. Ce n'est pas toujours facile à appliquer, mais j'apprends tous les jours.
 

Je voulais partager avec vous cette vidéo que je trouve particulièrement intéressante.

Publié dans Notre petite vie...

Partager cet article
Repost0

La pédagogie Montessori

Publié le par lydiane

A la naissance de mon Pirate, j'ai reçu de la part du conseil général un livre : "Éveiller, épanouir, encourager son enfant, la pédagogie Montessori à la maison". C'est la première fois que j'entendais parler de Maria MONTESSORI et de sa psychologie.

Il s'agisait d'une femme médecin (1870 - 1952) qui a étudié pendant 50 ans les enfants de milieux sociaux et culturels très défavorisés et en grande difficulté d'apprentissage. Elle s'intéresse aux enfants "anormaux" qui lui donneront l'occasion de mettre au point sa méthode d'enseignement qu'elle reprend et généralise à l'usage des enfants "normaux". Selon elle, Les enfants traversent tous des "périodes sensibles". C'est à dire des moments de la vie où l'enfant est tout entier « absorbé » par une sensibilité particulière à un élément précis de l'environnement (la période du langage, de l'ordre, de la coordination des mouvements...). Pour elle il est essentiel d'encourager l'autonomie et l'initiative chez l'enfant, et ce, dès le plus jeune âge, d'une part pour faciliter et motiver ses apprentissages et d'autre part pour favoriser son développement en tant que personne. Pour sa pédagogie, elle s'appuie sur un matériel sensoriel. Il permet à l'enfant de distinguer, de préciser, de généraliser, du concret vers le concept et du concept vers l'abstrait.

J'avoue que dans l'ensemble sa pédagogie m'a intéressé. Je suis d'accord avec le principe que la motivation de l'enfant pour apprendre est naturelle. Il suffit à l'adulte de donner quelques "clés", "pistes" et l'enfant découvre par lui-même. On résume généralement cela par la phrase bien connue de Maria Montessori : « Aide-moi à faire seul ».

Je ne me suis pas vraiment focalisée sur ses concepts et j'ai fait avec mes enfants ce qui me semblait naturel. Je leur ai toujours fait écouter beaucoup de musique, je les ai familiarisés rapidement avec les livres, je leur laissais découvrire la nature, je leur ai créé un espace de jeu, notamment bébé pour développer leur motricité (le passage dos-ventre et ventre-dos est d'ailleurs acquis pour Little Baby !). 

Récemment, j'ai lu deux ouvrages établis à partir de la pédagogie Montessori : 60 activités montessori pour mon bébé et  Montessori à la maison.

 

La pédagogie MontessoriLa pédagogie Montessori

J'ai apprécié les activités proposées, à réaliser avec trois fois rien. Par contre j'aurais aimé un petit paragraphe pour expliquer en quoi l'activité était intéressante pour le développement de l'enfant.

Par exemple, j'ai proposé à Mon Pirate deux bols : un rempli de lentilles, l'autre vide. Je lui ai donné une grande cuillère et lui ai montré comment transvaser les lentilles d'un bol à l'autre. J'avoue qu'en voyant cette activité dans le bouquin, j'avais trouvé ça un peu nul, facile et sans grand intérêt. Mais, vu la facilité de mise en place, je me suis dit que j'allais tester, pour voir. Je me suis rendue compte que pour lui ce n'était au final pas aussi simple que ça... il faut tenir la cuillère bien droite, faire "traverser" tout l'espace entre les deux bols, retourner la cuillère que quand on est bien au dessus du second bol. Finalement, il y arrivait bien, mais j'ai remarqué que ça lui demandait de la concentration. Et le plus surprenant c'est que ça lui a plu, souvent il me réclame maintenant pour "jouer aux lentilles".

Une autre activité consistait à proposer des bouteilles, de toutes tailles, grosseurs, et les bouchons qui correspondaient. L'enfant doit "refaire les paires" et viser les bouchons sur les bouteilles. J'ai donc "collectionné" nos différentes bouteilles quelques temps et quand j'en ai eu une quinzaine, je lui ai proposé ce jeu. La constituion des paires n'a pas été un problème. Le visage du bouchon a été un peu plus complexe, il fallait trouver le bon sens !

Bref j'essaye au maximum de le laisser faire des choses par lui-même. Il parle notamment dans ces bouquins de lui laisser un verre et une carafe remplie d'eau pour qu'il puisse boire dans la journée (et que, entre parenthèse, les enfants boivent beaucoup plus ainsi !). C'est vrai qu'en y réfléchissant, je ne l'ai encore jamais laissé remplir son verre d'eau seul. Ce sont des petits gestes que j'ai pris l'habitude de faire me disant qu'il était trop petit, mais en fait, il a bien grandit et je suis sur qu'il serait capable de le faire seul aujourd'hui. Faut juste perdre l'habitude de faire à sa place.

Partager cet article
Repost0

La côte d'Albâtre

Publié le par lydiane

Premières vacances à 4, c'est une aventure ! Un bébé qui a du mal à s'adapter au changement géographique avec, du coup, des nuits plus que mouvementées. Et Mon Pirate qui se rebelle : quand on est sur la plage, il veut rentrer à l'appart passer l'aspirateur, quand on est sur les falaises, il veut aller sur la plage...bref, ce n'est jamais le bon timing. Néanmoins, nous avons pu profiter de cette semaine entre Fécamp et Etretat : du beau temps, de magnifique paysages, de l'air frais (bien frais même, on a tous un peu le rhume aujourd'hui...), des jeux, des animaux, de bonnes crêpes au caramel au beurre salé... Un petit résumé :

Nous avons loué un gîte au sein d'une ferme normande. C'était juste le paradis pour le Pirate : des vaches, chevaux, biquettes, âne, lapin...Des animaux à visiter, à nourrir et à caresser. Beaucoup de terrain, pour courir et rouler avec le magnifique tractopelle à disposition. Des balançoires, toboggan, "tape-cul". Bref, pas le temps de s'ennuyer.

Le gîte en lui même est très bien. Belle décoration, très "cosy"...et avec des murs très épais (heureusement pour les voisins, vu les concerts de Little baby la nuit !) La maîtresse des lieux est très sympathique et toujours disponible pour nous renseigner sur la région : visites à faire, resto à tester,... Chaque matin, nous trouvions à la sortie des gîtes un petit tableau qui nous indiquait où c'était jour de marché et ce qui ne fallait pas louper.

Nous avons donc découvert Fécamp. La ville en elle-même n'est pas terrible, terrible. Mais la promenade le long de la plage est sympa (plutôt terrible avec des enfants puisqu'il y a des jeux tous les 100m...). Il y a aussi la possibilité de monter sur la falaise et d'avoir une vue magnifique. Nous sommes passé devant le palais Bénédictine qui se visite et parait-il vaut le détour (mais pour les enfants c'est loin d'être marrant). Nous avons visité l'abbatiale de la Trinité, que je n'ai pas forcement trouvée exceptionnelle (mais elle est en rénovation, ce sera peut-être mieux prochainement !)

La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre

Nous nous sommes évidemment rendus sur les falaises d'Etretat. Le paysage est à couper le souffle. Nous avons fait les deux côtés. L'un des côtés étant plus simple d'accès puisqu'on peut y monter en voiture, pour l'autre faut crapahuter ! Etretat est aussi une "petite ville" bien sympathique pour se balader. Mais en avril, c'est déjà compliqué de trouver pour se stationner (il y a heureusement un parking à la sortie de la ville, on rejoint la plage en 15min à pieds), mais en plein été ça doit pas être simple !

La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre

Nous nous sommes également promenés à Yport. Là aussi, jolie petite ville bien agréable.

La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre

En matière de visites, nous sommes allés, sur les conseils de la propriétaire du gîte, dans un parc dédié aux chiens. Petit après-midi sympa pour le Pirate : il a pu voir tout plein de chiens bien différents, des gros, des minuscule, des bébés, des poilus, des gentils, des hargneux... Il y avait aussi un petit musée consacré aux chiens à travers le temps, et une aire de jeux avec piscine à balles, vélos, bouées navigables... On pouvait de plus faire le tour du parc en petit train.

Nous avons également visité le musée des traditions normandes. Ca a nettement moins passionné le Pirate...même Little Baby s'est rebellé avec une bonne crise de larmes. C'était néanmoins très interessant et nous avions un guide rien que pour nous. C'est sur que sans enfant, nous aurions certainement appris plus de choses, avec une visite plus longue.

 

La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre
La côte d'Albâtre

Publié dans Notre petite vie...

Partager cet article
Repost0

Heureusement les cloches sont passées...

Publié le par lydiane

11h, téléphone sonne. C'est la maitresse de mon Pirate. Finalement la gastro que je croyais terminée, n'était pas si terminée que ça. Allez zou, je prends Little baby sous le bras, et nous voilà partis chercher le grand. Mon Pirate sort de l'école tout sourire et plus en forme que jamais...

Mais c'est perfide à cet âge là, au lieu de montrer tout de suite l'étendue de son talent, il a fait durer le plaisir. C'est monté crescendo tout le long de la journée ! Il a commencé petit bras : à pas vouloir faire la sieste, à sauter sur le canapé (de préférence quand j'allaitais son frère, histoire que je ne puisse pas le faire descendre. Vous savez il me regardait avec son petit sourire coquin, l'air de dire "regarde maman, eh ho !", mais oui, mais oui...t'en fais pas j'te vois, grrrr), et puis le festival de gros mots qui va avec (y a d'ailleurs un peu de nouveauté de ce côté là, j'ai inauguré hier un "maman t'es con"). C'est particulièrement énervant de voir son fils zapper son autorité à la maison, mais c'est encore pire quand c'est devant temoin, et de préférence des spécialistes de la petite enfance...

La visite chez le pédiatre a été mémorable... Mon adorable Pirate a d'abord remué (enfin secouer comme un prunier serait plus exact) la poussette de son frère à peine arrivé dans le cabinet du médecin. Ba oui, manquerait plus qu'il dorme et qu'il manque le spectacle. Résultat Little baby pleure, mais visiblement pas assez fort, d'autant que le pédiatre vient de prendre un appel téléphonique, du coup Le Pirate en remet une couche et se met à crier. Oh la vache, ça commence fort !

Le médecin l'allonge sur la table et l'ausculte. Mon Pirate ne bouge pas d'un centimètre et se laisse faire docilement. Il me dit même "qu'est ce qu'il est sage!". J'hésite...je dois rire ou me facher ? c'est de l'humour ou il se fout de ma gueule ? Puis vient un instant qui restera, je pense, culte : Mon Pirate se roule par terre pour pas que je lui remette son pantalon. Restons zen, ne nous enervons pas...il y a un temoin...au bout de 5 min, je transpire fortement mais j'ai réussi à lui remettre son jean, sans me mettre à hurler comme une hysterique.

Ensuite, je me suis découvert un talent d'Inspecteur Gadget. Et sans me vanter, je suis même assez douée. Si, si, imaginez moi, assise devant le bureau du médecin en train de remplir un chèque. Assis sur un genoux, j'ai Little Baby qui m'arrache me carrese gentiement les cheveux. L'autre pied est posé sur le frein de la poussette pour éviter que Mon Pirate coure dans le cabinet avec la dite machine. Et il me frappe tapotte legerement le bras en hurlant "maman enleve ton pied !"

Après lui avoir remis une seconde fois son manteau (oui parce que la 1ère fois, il l'a balancé par terre 3min après, genre serpillère), je quitte le cabinet, en me trouvant les excuses que je peux : il veut plus faire la sieste les après-midi, du coup il est un peu exité en fin de journée...pittoyable.

Retour à la maison, douche express, puis j'installe mon fils devant son assiette de riz. Il boude, veut pas manger...Bon j'avoue le riz bien cuit avec un peu d'eau de cuisson, ça n'a jamais fait rêver personne, mais quand on est malade, faut ce qu'il faut. Je compatie, je m'assoie près de lui et lui donne la 1ère cuillère qu'il recrache illico dans l'assiette en disant que c'est chaud. Oh zut, je prends une seconde cuillère, souffle et lui met dans la bouche. Même résultat que la 1ère... Je mange un peu de son riz, mais c'est absoluement pas chaud, il se moque de moi. Je lui fais donc avaler une cuillère et retire l'assiette...il recrache sur la table. Oh ça y est, j'ai monté dans les tours, je vais passer sous peu en mode furie, vaut mieux l'éloigner de moi. Tans pis il aura rien mangé (il vomira peut-être moins !), je le colle au lit. Je suis à peine revenu dans la cuisine qu'il est derrière moi avec sa petit moue boudeur "J'veux manger". Ok. "T'es grand mon amour, tu manges tout seul, maman va donner à manger à ton frère (parce que mine de rien ça fait 3/4h qu'il attend...)"

Je suis assise sur le canapé, Little Baby téte goulûment et j'ai une magnifique vue pour assister au spectacle de son frère...qui transvase patiemment le riz de l'assiette vers la table. il fait des petits tas, puis tape dessus, ba oui c'est marrant avec l'eau de cuisson qui restait, ça éclabousse un peu. Je respire calmement, ça ne sert à rien de dire quoi que ce soit de toute façon, il fait une connerie, il le sait et ne cherche qu'à me faire crier. Mon silence a du le surprendre. Alors il me dit au bout de 10 min "Maman tu vas être contente". Zen... "Ah bon, pourquoi?", "J'ai mis du riz partout".

Dans les guides d'éducation, ils disent qu'il faut faire réparer leurs bêtises aux enfants. J'enlève le riz de la table et pendant ce temps, je donne la poubelle à Mon pirate pour qu'il ramasse les grains par terre. Au bout de 5min, il y en avait toujours autant par terre, (c'est pas vrai, je suis mauvaise langue, une partie était maintenant collée sous ses pieds, parce qu'il a joyeusement marché dedans...). J'ai craqué, je l'ai couché.

Evidemment cela aurait été trop facile si il s'était mis à dormir...il a préféré rester debout dans le couloir à crier "j'veux pas dormir, j'suis pas fatigué". Ba voyons ! Lydiane, c'est toi l'adulte, c'est à toi de revenir dans la "zone de calme". Je lui ai pris gentiment la main pour l'accompagner dans son lit, je lui ai dit à quel point j'avais aimé notre journée d'hier, on avait fait des jeux de société, lus des livres...mais qu'aujourd'hui j'avais trouvé la journée horrible. Il ne m'avait pas écouté, il avait fait des bêtises et dit des gros mots, moi je m'étais énervée et j'avais crié. C'était vraiment une mauvaise journée, il fallait vite se coucher, dormir, et oublier cette journée pour passer à demain. Il était pas d'accord ? "Si maman". Il s'est allongé et s'est endormi comme le petit amour qu'il sait être la plus part du temps !

Je suis redescendue à la cusine nettoyer le carnage, préparer à manger à Mon amoureux qui allait rentrer dans 5min. Puis je me suis installée dans le canapé avec un épisode de Castle et le lapin en chocolat de mon fils...

Publié dans Notre petite vie...

Partager cet article
Repost0

Le portage

Publié le par lydiane

3mois pour mon Little Baby, ce qui me permet aujourd'hui de faire un petit point sur le portage.

Bébé a souvent besoin d'être contre sa maman ou porter dans ses bras. Sauf que pendant ce temps là on ne fait pas grand chose ! L'écharpe de portage est assez magique de ce point de vue. Dernièrement, pendant que je lavais mes sols, bébé a décidé qu'il en avait marre d'être dans le transat, et le concerto de cris a débuté. Illico, j'ai dégainé l'echarpe. Miracle, plus un cri, et mes sols ont été tout propre.

Je vois surtout l'utilité de l'écharpe quand on a un aîné. Mon Pirate n'a que 3ans1/2 et je ne supporte tout simplement pas de le voir dehors sans qu'il me tienne la main. J'ai toujours peur qu'il descende du trottoir pour un oui ou un non ou qu'il se mette à courrir sur un parking. Avec une poussette c'est mission impossible de lui tenir la main et de pousser l'engin en même temps. Il est assez obéisant, donc en général il tient la poussette, mais il suffit qu'une fois il décide de la lacher pour partir en courrant, et...on ne sait jamais. Il y a quelques semaines, moindre mal, il tenait la poussette mais s'est arreté et retourné pour voir un chien que l'on venait de croiser, moi évidemmenet j'ai continué à avancer : résultat des courses, une belle chute ! Avoir Little Baby dans l'écharpe me permet de tenir la main de Mon pirate sans problème, c'est quand même super pratique !

Au niveau écharpe, j'ai l'écharpe de portage Néobulle. C'est celle qui m'avait été conseillée pendant mon stage d'apprentissage de portage. Et c'est vrai qu'elle est géniale. On sent bébé en sécurité, bien installé. La preuve, en général Little Baby, met peu de temps à s'endormir ! Je le porte selon le noeud dit "kangourou ventral". Le problème, c'est lorsque je suis en voiture, et que je veux installer bébé dans l'écharpe : je dois sortir, sans manteau, installé bébé, lui aussi sans manteau, faire le noeud, avec l'écharpe qui traine gentillement par terre. Bref, c'est pas simple par ces temps de grand froid.

 

Le portage

Du coup, j'ai acheté la petite écharpe sans noeud de JPMB. L'avantage, c'est que je peux la positionner d'avance sous mon manteau. En sortant de voiture, j'ai juste à mettre bébé dedans et tirer l'écharpe pour bien serrer. Par contre, c'est vrai que j'ai l'impression que bébé est moins bien installé, il ne faudrait pas que le portage s'éternise. Je pense que c'est plus adapté à un portage coté qu'à un portage ventral. De plus, le tissu est en sorte de strech et je demande à voir ce que ça donne quand bébé sera un peu plus lourd.

Le portage

J'ai aussi investi dans un manteau spécial de chez Vertbaudet. Déjà, il m'a permis de ne pas me les cailler quand j'étais enceinte ! Et surtout, il est nikel pour le portage. Little Baby est bien au chaud. Je ne regrette vraiment pas cet achat !

Le portage

Publié dans Notre petite vie...

Partager cet article
Repost0

Ce qui change...

Publié le par lydiane

Little Baby est né il y a un peu plus de 3 semaines maintenant. Je connais l'adage "chaque grossesse et chaque bébé est différent", mais j'avoue que je ne m'attendais pas à ce que notre bébé soit si différent de son grand frère !

Mon Pirate n'était pas un bébé particulièrement compliqué. L'allaitement avait fonctionné dès le départ du feu de dieu. Il n'avait pas perdu un gramme à la naissance et en le voyant tout le monde me disait que "la cantine devait être bonne". Je voyais pas vraiment pourquoi...mais maintenant que je revois les photos de l'époque et les joues de Mon Pirate, je comprends mieux ! Bref, têter c'était inné chez lui. Il se reveillait toutes les 3heures, et a commencé à faire ses nuits (12h d'affilés !) vers 3mois. Il pleurait comme un bébé normal j'imagine. Surtout le soir de 17h à 20h, où nous avions beaucoup de difficultés à le calmer. Je me souviens que l'on ne dinait jamais avec un autre son que les pleurs de notre bébé. Il devait certainement evacuer le stress de la journée, et puis au fil du temps ça s'est calmé.

Je me souviens que durant les premiers mois j'étais particulièrement crevée, je m'attendais à revivre grosso modo la même chose avec ce nouvel enfant. Mais dès la naissance, la différence de caractère avec son frère était flagrante ! Mon Pirate n'a pas laché un cri dans la salle de naissance, il était calme tranquille, comme si sa découverte du monde n'était pas etrange pour lui. Pour Little Baby, ce fut différent, nous avons eu droit à un concerto... et il  en fait profiter toutes les salles voisines !

Ensuite, les choses se sont inversées. Aujourd'hui pour entendre Little Baby pleurer, il faut le déshabiller pour lui donner son bain, sinon vous aurez peu de chance d'entendre le son de sa voix ! Oui, mon fils est calme, très calme... au point même que l'on ne trouvait pas ça normal avec mon Homme. Même la nuit, quand il appelle pour sa têtée (toutes les 5 ou 6h, royal !), ce ne sont même pas de vrais pleurs. Juste des petits bruits histoire de dire qu'il est réveillé.

L'allaitement a été un chouya plus compliqué. Little Baby ne positionnait pas correctement sa bouche, du coup j'ai commencé à avoir le bout des seins douloureux, mais aujourd'hui ce problème est résolu. Par contre, je ne me souviens pas avoir eu pour Mon Pirate des tranchées (les fameuses contractions les 1ers jours de l'allaitemment), ni même la montée de lait. Là, je m'en souviens bien...Parait-il que plus on a d'enfants, plus les tranchées sont douloureuses, ah ouais ? on avait oublié de me préciser ce "petit" point là !  En plus, Little Baby étant un "petit poids", je devais le nourrir toutes les 3h. Ca avait été la même chose pour Mon Pirate, sauf que pour lui, pas de problème, il avait toujours faim ! Là pour le coup, c'était plus compliqué, quand Little Baby ne voulait pas têter, il ne voulait pas ! J'avais beau essayer de le stimuler ou d'essayer de le réveiller, il n'y avait rien à faire ! Ca m'angoisait, je voyais poindre la menace d'un complément et j'imaginais que ça foutrait en l'air mon allaitement. Je savais que plus je stresserais, moins ça fonctionnerait et que malgré mes douleurs, mes angoises, cela devait rester un moment de complicité et d'échange avec mon bébé. Bref, aujourd'hui tout ça est derrière nous, mais je peux comprendre que certaines mamans renoncent à l'allaitement devant ces difficultés surtout lorsqu'il s'agit d'un 1er enfant (et encore, je n'ai pas eu de crevasses ou d'engorgement !)

Bien que le temps passe déjà bien assez vite, et que les enfants grandissent à vue d'oeil, j'ai hate de voir Little Baby affirmer son caractère et découvrire les autres différences par rapport à son frère. J'ai hate de les voir complices et jouer ensemble, mais chaque chose en son temps... Profitons !

Publié dans Notre petite vie...

Partager cet article
Repost0

En attendant Noël

Publié le par lydiane

Nous sommes déjà en décembre... Noël arrive à grands pas.

Pour la première fois, j'ai réalisé un calendrier de l'Avent pour Mon Pirate. Chaque jour, il a droit à son petit paquet où se cache un chocolat et chaque dimanche un cadeau (j'ai opté pour de petites figurines Playmobile). Il a vite compris le principe, mais il ne peut s'empecher d'en demander plus : un paquet par jour à déballer c'est à priori loin d'être suffisant ! Hier j'ai également eu droit à une crise car il voulait "le gros cadeau" !

Nous nous sommes aussi attelés à faire la fameuse lettre au Père Noël. L'année dernière, il m'avait montré ce qu'il voulait et j'avais fait le boulot. Là je lui ai laissé la paire de ciseaux et le tube de colle. Mais le choix a été difficile, c'est bien simple, il voulait tout le catalogue ! Bref, on a quand même réussi à tout faire tenir sur 1  2 pages.

Et pour finir, une petite photo du fameux sapin fait chez la nounou. En parlant de sapin, il va quand même falloir que l'on installe le notre...parce que, mine de rien, Mon Pirate me le réclame depuis le mois de septembre..., depuis qu'il a rangé le garage avec son père et qu'il a vu où il était stocké.

En attendant Noël
En attendant Noël
En attendant Noël
En attendant Noël
En attendant Noël

Publié dans Notre petite vie...

Partager cet article
Repost0

Snoop

Publié le par lydiane

Je reçois régulièrement des mails de Phildar, me montrant de nouveaux catalogues, modèles, laines ou techniques. Ca fait évidemment envie de se lancer...mais mes journées ne font que 24h et je ne peux pas tout faire ! Du coup mes aiguilles restent pour le moment au repos. Cependant cette vidéo m'a tapé dans l'oeil !  Premièrement faire un snoop, j'en avais trop envie, ensuite il parait qu'il ne fallait que 30min pour le rélaiser. Alors, c'est parti !

 

Bon en réalité, j'ai déjà mis 20min à comprendre comment monter les mailles... (ok, j'assume, j'ai un cerveau qui marche au ralenti). Par contre, c'est vrai que c'est quand même super rapide. La vidéo recommande une longueur de 180cm pour le snoop, je me suis arrêtée avant, trouvant qu'il était déjà super long. Et en fait, c'est vrai que pour 2 tours de cou, c'est trop long, il faut en faire 3 et par conséquent ça fait vraiment gros. Mais je suis quand même contente du résultat !

 

SnoopSnoop

Publié dans Notre petite vie...

Partager cet article
Repost0

Maternité

Publié le par lydiane

Maternité

Arrivée à 3 semaines du terme de ma grossesse, je vais quand même vous faire partager mes lectures liées à la maternité. Autant lorsque j'étais enceinte de Mon Pirate, j'ai beaucoup lu de livres sur le "après l'arrivée de bébé" : comment lui faire prendre son bain, l'allaiter, le changer, s'en occuper... Autant pour cette grossesse, je ne me suis pas encore replongée dans ce genre de bouquins. Ca viendra surement, lorsque bébé sera là, et que je me rendrai compte qu'en 3ans on en oublie des choses ! 

Non, là je me suis plus concentrée sur moi ! et sur l'accouchement. Je souhaite quelque chose de plus "naturel" si on veut, de plus physiologique dirons-nous. J'aimerais que l'accueil de ce bébé reste un bon souvenir pour moi, Monsieur mon homme et évidemment Little Baby.

-  J'ai commencé par le livre "Attendre bébé autrement" de Catherine Piraud-Rouet et Emmanuelle Sampers-Gendre. Mais j'avoue que ce livre ne me correspond absolument pas. Il est beaucoup trop extreme pour moi. Je suis contre une bonne partie des choses évoquées par ce bouquin : l'accouchement à domicile, le refus de certains examens pendant la grossesse (comme les échographies), le refus de certaines pratiques pendant l'accouchement (touché vaginal, monitoring,...) et le refus de certains soins pour le bébé.

- Puis pendant ma préparation à l'accouchement, ma sage-femme m'a parlé de Bernadette DE GASQUET. Ce nom ne m'était pas inconnu, car c'est elle qui prone l'accouchement physiologique. J'ai donc acheté deux de ses livres : "Accouchement, la méthode Gasquet" et "Retrouver la forme après bébé".

J'ai déjà lu le 1er, et c'est exactement ce que je cherchais ! Elle y parle de résipration, de positions à utiliser pendant la grossesse pour soulager certains maux (notamment le mal de dos) et de positions pendant l'accouchement en fonction de l'avancée du travail (et même des positions possibles avec la peridurale !).

Concernant le 2nd, je l'ai à peine commencé, mais là aussi il a l'air très intéressant : comment ne pas "flinguer" son périné, comment travailler ses abdos...Bref que des choses que j'aurais voulu savoir pour mon 1er accouchement.

MaternitéMaternité

Nous avons également lu plusieurs livres avec Mon Pirate. C'est sur que "un petit frère" c'est quelque chose de relativement abstrait pour lui... On a pas mal discuté, mais c'est vrai que les livres sont un support extra pour faire passer des messages.

- Il y a bien entendu le fameux "T'choupi, maman attend un bébé". Outre, le fait que T'choupi, il l'adore, ce livre explique bien le "gros ventre de maman", le fait que ça prend du temps à "fabriquer" un bébé, et que maman va partir quelques jours à la maternité.

- il a également beaucoup aimé "Maman ours a un gros ventre". Livre vraiment ludique qui permet par le biais de trappes à soulever de decouvrir ce que maman a dans son ventre...

- je terminerai par "une petite soeur pour Fenouil", où Fenouil, lapin tout mignon, découvre ce que c'est que d'avoir une petite soeur : un bébé qui pleure, qui ne sait pas manger seul, et une maman qui a besoin de se reposer.

Publié dans Notre petite vie...

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>