La ferme du bout du monde

Publié le par lydiane

de Sarah VAUGHAN

La ferme du bout du monde

4ème de couverture :

Cornouailles, une ferme isolée au sommet d’une falaise.
Battus par les vents de la lande et les embruns, ses murs abritent depuis trois générations une famille et ses secrets.
1939. Will et Alice trouvent refuge auprès de Maggie, la fille du fermier. Ils vivent une enfance protégée des ravages de la guerre. Jusqu’à cet été 1943 qui bouleverse leur destin.
Eté 2014. La jeune Lucy, trompée par son mari, rejoint la ferme de sa grand-mère Maggie. Mais rien ne l’a préparée à ce qu’elle y découvrira.
Deux étés séparés par un drame inavouable. Peut-on tout réparer soixante-dix ans plus tard ?

 

A la lecture de cette 4ème de couverture, je ne pouvais être qu'emballée : deux temporalités dont une pendant la seconde guerre mondiale, un secret de famille et cerise sur le gâteau : le Cornouailles (qui me fait forcement penser à Daphné Du Maurier).

Durant la seconde guerre mondiale, Will et Alice, deux jeunes londoniens fuyant les bombardements, se retrouvent placés dans une ferme isolée dans le Cornouailles. Cette ferme qui appartient aux parents de Maggie connait une activité débordante et des bras supplémentaires ne sont pas de refus ! On va suivre leurs adolescences dans ce décor de falaise, d'océan, et de soleil qui tape sur les blés.

 En 2014, Lucy travaille à Londres dans un service de néonat. Elle vient de découvrir que son mari la trompe et, accaparée par ses pensées, manque de commettre une erreur professionnelle sur un tout petit bébé. C'es le signal d'alerte qui lui fallait, elle quitte la grisaille de Londres et part se réfugier chez sa mère, dans cette ferme du bout du monde. Elle y retrouvera son frère qui aide sa mère dans l'exploitation de la ferme depuis la mort de leur père, ainsi que sa grand-mère Maggie, qui a toujours vécue ici. La ferme rencontre beaucoup de difficultés financières, ils cherchent à se diversifier et proposent des gites en location. C'est ainsi que le passé va resurgir, par une simple réservation de gite sur internet.

J'ai beaucoup aimé ma lecture, clairement c'est un vrai "pageturner". Les deux temporalités qui s'alternent au fil des chapitres sont intéressantes toutes les deux et je prenais plaisir à retrouver les personnages. Maintenant il est vrai, qu'il n'y a pas une originalité de fou. Il existe déjà beaucoup de romans dans ce style, le lecteur sait donc un peu quand mêm à quoi s'attendre. En l'occurence, il n'y a pas eu de "grosses" surprises, je me doutais des évènements avant qu'ils se produissent, c'est vrai. Mais malgré tout, j'ai passé un très chouette moment avec ce roman!

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article