Le cas Sneijder

Publié le par lydiane

Une séance de cinéma étant planifiée, je regardais les différentes bandes annonces, lorsque je suis tombée sur celle-ci :

J'ai vu une interview de Thierry LHERMITTE où il indiquait que ce film était l'adaptaion d'un roman de Jean-Paul DUBOIS. Le film me donnait drolmeent envie, mais j'ai voulu commencer par le roman !

4ème de couverture :

Victime d'un terrible et rarisime accident d'ascenseur dans une tour de Montréal, Paul Sneidjer, découvre, en sortant du coma, qu'il en est aussi l'unique survivant : sa fille bien-aimée, Marie, est morte sur le coup avec les autres passagers. Commence alors pour Paul Sneidjer une étrange retraite spirituelle qui le conduit à remettre toute son existence en question. Sa femme (qui le trompe), ces deux fils (qui le méprissent), son travail​ (qu'il deteste et qu'il finira pas quitter) tout lui devient peu à peu indifférent.​ Jusqu'au jour où, à la recherche d'un job, il tombe sur l'annonce qui va lui changer la vie: il devient promeneur de chiens pour l'agence DogDog Walk.
Le cas Sneidjer est un livre bouleversant sur un homme qui refuse de se résigner à la perte de sa raison de vivre. Mais ce roman plein de mélancolie est aussi une comédie saugrenue dans laquelle JP DUBOIS donne libre cours à la fantaisie la plus débridée : entre une esquisse d'une théorie générale des ascenseurs​, la déscription d'un adultère qui n'échappe pas au grotesque et une plongée dans le monde des promeneurs de chiens, l'auteur d' "Une vie française" affirme à nouveau son goût pour l'humour noir.

 
J'ai déjà lu des romans de Jean-Paul DUBOIS. Je me souviens de "Vous plaisantez Monsieur Tanner" qui m'avait bien fait rire ! Je me souviens aussi d' "Une vie française" que j'avais abandonné en cours de route... ALors que vous dire de ce "Cas Sneidjer" ? J'ai lu ce roman très vite, tellement j'étais bien avec ce Paul (que je voyais bizarrement avec les traits de Thierry Lhermitte !). Il me plaisait cet homme. L'accident l'a changé du tout au tout. Maintenant il dit "merde" quand il a envie de dire "merde". Il n'a plus envie de supporter tout ce qu'il a supporté jusque là. Et franchement quand il raconte sa vie, je ne sais même pas comment il a fait pour ne pas tuer sa femme par exemple.
 
J'aime l'humour noir de Jean-Paul DUBOIS, un humour so britisch qui est très bien dosé. On a envie de rire alors que franchement c'est dramatique ! Le petit bémol c'est que parfois je me suis ennuyée dans les parties téchniques sur les ascenseurs. Je comprends bien entendu leurs utilités : Paul ne peut être qu'obnubilé par les ascenseurs, il lit tout sur le sujet et veut tout comprendre, normal ! Mais c'est loin d'être mon cas...enfin maintenant je vois les ascendeurs différemment. Quand je me suis retrouvée devant une de ces machines après avoir lu ce roman, je me suis vraiment demandée si j'allais monter dedans...
 

 

 

Publié dans Lu - entendu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sarah 02/08/2016 23:34

Oui ton article donne envie ! je me souviens avoir vu la bande annonce du film au cinéma : le film semblait sympa aussi.
Conseil d'une fille qui est restée coincée par 40°C dans un ascenseur : éviter ces machines le plus possible, c'est le MAAAAL^^

1000N1 02/08/2016 22:54

Ton article donne envie! Et puis moi de toute manière j'évite les ascenseurs de manière générale!