Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La nuit des temps

Publié le par lydiane

de René BARJAVEL.

J'aime lire un classique de temps en temps. Ce roman publié en 1968, je l'avais lu pendant mes années au lycée. J'en gardais un souvenir vague...mais surtout le sentiment d'une belle lecture. Aujourd'hui que je suis beaucoup plus familière avec la science fiction en littérature, j'ai eu envie de relire "La nuit des temps".

La nuit des temps

4ème de couverture :

Dans l’immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé du relief sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace…
Que vont découvrir les savant et les techniciens venus du monde entier qui creusent la glace à la rencontre du mystère ?
La nuit des temps c’est à la fois un reportage, une épopée mêlant présent et futur, et un grand chant d’amour passionné. Traversant le drame universel comme un trait de feu, le destin d’Elea et de Païkan les emmène vers le grand mythe des amants légendaires.

Au fil des pages, l'histoire me revenait en mémoire. Mais quand bien même, j'ai adoré cette relecture ! Certes il s'agit d'un roman de science fiction, mais ce roman est cruellement moderne. C'est un magnifique roman d'amour, mais aussi un roman qui démontre encore une fois la bêtise humaine, la folie des hommes que leur vanité pousse à commettre l'irréparable. C'était vrai hier, ça l'est aujourd'hui et, malheureusement, ça le sera certainement demain aussi.

L'écriture de Barjavel est plaisante, les pages tournent vite pour découvrir "ce mystère" et sa résolution. Je ne veux pas en dire beaucoup plus de peur de révéler trop de choses. Bref, je vous incite vraiment à lire ce roman si ce n'est pas encore fait !

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

Metronome

Publié le par lydiane

J'ai profité d'une formation à Paris pour me plonger dans Metronome de Lorant DEUTSCH.

Metronome

4ème de couverture :

Saviez-vous que la Lutèce des origines ne se situait pas sur l'île de la Cité, mais à Nanterre ? Que les derniers combattants gaulois massacrés par les Romains reposent sous la tour Eiffel ?
Que les vestiges de la première cathédrale de Paris se trouvent sous le parking d'un immeuble moderne du Ve arrondissement ?
Au fil de ses découvertes, Lorànt Deutsch vous emmènera vers ce qui fut le Pont-au-Change, ancêtre de la Bourse, puis chez ce bistrotier qui entasse ses bouteilles dans une cellule de la Bastille sauvée de la destruction, et tout au long des rues où se cachent des trésors que vous ne soupçonniez pas.
Une promenade captivante, où défilent les seigneurs alliés comme les princes rebelles, et tout ce qui a forgé le pays.
Vous verrez s'ériger des murailles contre l'envahisseur, s'agiter l'Église, s'imposer les marchands, s'ébrouer les artistes, l'Université s'installer sur des ballots de paille place Maubert, le peuple de Paris se soulever - violent, sanglant, emblématique -, et se construire ainsi toute l'histoire de France.

J'ai franchement aimé ce livre ! A travers 21 chapitres qui portent le nom de stations de métro, Lorant DEUTSCH nous raconte l'histoire de Paris, et donc l'histoire de France de siècle en siècle. Il a un vrai talent de conteur. Il sait captiver son lecteur par ses petites anecdotes. 

Je viens de voir sur internet qu'il existe également le Métronome Illustré, qui permet de visionner ce que le Métronome nous raconte. Lorant DEUTSCH a également élargi sa zone en publiant "Hexagone" : il y reprend visiblement la même recette que Métronome mais pour la totalité de la France. Ca donne envie...

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

Le lila ne refleurit qu'après un hiver rigoureux

Publié le par lydiane

Il s'agit du 1er roman de Martha HALL KELLY. Je l'ai lu dans le cadre du Family Challenge : un roman dont l'intrigue se passe durant une guerre.

Le lila ne refleurit qu'après un hiver rigoureux

4ème de couverture :

À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Histoire n'oublie jamais les atrocités commises.
Un premier roman remarquable sur le pouvoir méconnu des femmes à changer l'Histoire à travers la quête de l'amour, de la liberté et des deuxièmes chances.

Vous connaissez mon goût pour les romans qui traitent de la seconde guerre mondiale. Je ne pouvais pas passer à côté de ce roman qui récoltait énormément d'avis positifs sur le net. Je l'ai donc acheté lors de sa sortie en poche, et j'ai bien fait !

On y fait la connaissance de 3 femmes :

- Caroline, la quarantaine vivant aux Etats Unis. Suite à une rupture amoureuse, elle se retrouve célibataire, sans enfant. Elle occupe son temps comme bénévole au consulat de France. L'entrée en guerre de la France va faire croitre en elle le besoin de se rendre utile.

- Kasia, une jeune adolescente polonaise. L'Allemagne qui envahie son pays, mais aussi l'amour qu'elle porte à Pietrik la pousse à rejoindre la Resistance. Malheureusement Kasia n'est pas assez prudente, elle se fait arrêter par les SS et entraine avec elle sa sœur et sa mère.

- Herta est une étudiante allemande. Elle rêve de devenir médecin, mais le régime nazi ne lui offre que la possibilité de devenir dermatologue, et encore doit-elle se réjouir de cette largesse. Alors quand un centre de rééducation pour femmes accepte de l'embaucher comme médecin, elle saute sur l'occasion ! Il ne lui faudra que quelques heures pour comprendre ce qui se passe réellement à Ravensbrück. Mais sa mère a cruellement besoin de son salaire, elle ne pourra jamais gagner autant ailleurs et puis après tout la grandeur du Reich n'a pas de prix...

Le destin de ces trois femmes va s'entrechoquer. Derrière l'histoire avec un grand H, il y a des vies, des choix qui sont fait, et aussi beaucoup de courage. 

Caroline et Herta ont réellement existé. Kasia est, quant à elle, un personnage créé par l'auteur, mais les "lapins" de Ravensbrück sont malheureusement une réalité...

 

Partager cet article
Repost0