Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la forët

Publié le par lydiane

De Jean HEGLAND. J'ai découvert ce roman dans le cadre du prix literraire inter-CE Cezam.

Dans la forët

4ème de couverture :

Rien n’'est plus comme avant : le monde tel qu’'on le connaît semble avoir vacillé, plus d’'éléctricité ni d’'essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœoeur de la forêt. Quand la civilisation s'’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’'inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’'inépuisables richesses.
Considéré depuis sa sortie comme un véritable choc littéraire aux Etats-Unis, Dans la forêt, roman sensuel et puissant, met en scène deux jeunes femmes qui entraînent le lecteur vers une vie nouvelle.

Les romans post-apocalyptiques sont monnaie courante, mais ici point d'extra-terrestres, de virus contagieux ou de météorites. Non, sans raison particulière, il y a eu de temps en temps de petites coupures d'électricité. Puis, sans qu'on s'en inquiète plus que ça, il y a une minuscule coupure tous les jours. Et puis, au fil du temps, il y a plus d'heures dans une journée sans électricité qu'avec. C'est l'essence qui est venue à manquer ensuite. Plus de moyen de transport, plus de ravitaillement dans les magasins ou dans les pharmacies. C'est comme si, nous avions utiliser toutes les ressources de la terre. Que faire ?

Nell et Eva, deux adolescentes qui aimaient partager des moments avec leurs amis, qui imaginaient leur avenir dans un ballet mondialement reconnu pour l'une ou à Harvard pour l'autre, se retrouvent "piégées" dans leur maison isolée en forêt. Leur mère est décédée quelques mois plus tôt d'un cancer, elles restent avec leur père qui prend les choses en main : le potager pour se nourrir, l'approvisionnement en eau, le chauffage… mais quand leur père se blesse mortellement, elles n'ont plus le choix, elles doivent enlever leurs œillères, accepter la situation, garder l'espoir et continuer à vivre.

Ce livre m'a beaucoup plu, ...et en même temps, ça m'a un peu effrayée. Ce roman n'est peut-être pas autant de la science fiction que ça... 

Partager cet article
Repost0

Les enfants de la Terre : Le Clan de l'Ours des Cavernes T1

Publié le par lydiane

de Jean M. AUEL.

Depuis le temps que je devais lire cette serie… 1er tome, c'est fait ! Plus que 5.

Les enfants de la Terre : Le Clan de l'Ours des Cavernes T1

4ème de couverture :

Il y a 35 000 ans, une longue période glaciaire s’'achève et la Terre commence à se réchauffer.
Lentement, durant des millénaires, l'’homme s'’est peu a peu dégagé de la bête et il apparait à peu près tel qu'’il est aujourd’'hui. Il connait l’'outil, le feu, le vêtement. Il fabrique des armes pour chasser, aménage des grottes pour s’'abriter. Dans le chaos de la nature, il est parvenu à créer un peu d'’harmonie.
En ces premiers temps du monde, Ayla, une fillette de cinq ans, échappe à un tremblement de terre et se sort des griffes d'’un lion pour se refugier auprès d'’un clan étranger. Très vite, les gestes et les paroles d’'Ayla suscitent l’'étonnement et l’'inquiétude. 

Il faut bien l'avouer, j'ai attaqué ce roman avec un peu d'incertitude. Certes, j'ai lu énormément de choses élogieuses sur cette série. Je sais que l'auteur s'est beaucoup documenté et que le côté historique est respecté. Mais sérieusement un roman sur la Préhistoire ? Est ce que ça va vraiment m'emballer ???

Eh bien, la réponse, c'est un gros OUI ! On ne peut pas rester insensible au destin d'Ayla. Cette petite Cro-Magnon de 5ans se retrouve seule après un tremblement de terre. Après plusieurs jours d'errance, elle est recueillie par un clan de Néandertaliens. Mais rien n'est simple pour elle : elle n'a pas le même physique, le même langage, les mêmes coutumes…

Certes elle est jeune, et arrivera donc à s'adapter. Mais malgré tout parfois, ses racines resurgiront, elle accepte mal son rôle de femme soumise.

J'ai beaucoup aimé en apprendre plus sur la vie de ces premiers hommes : leurs croyances, leurs modes de vie, leurs rapports les uns aux autres… c'est extrêmement intéressant et en même temps ça reste un roman avec une vraie histoire.

Je vous le conseille ! 

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

Vango : Entre ciel et terre

Publié le par lydiane

de Timothée De FOMBELLE

Vango : Entre ciel et terre

4ème de couverture :

Paris, 1934. Devant Notre-Dame une poursuite s'engage au milieu de la foule. Le jeune Vango doit fuir. Fuir la police qui l'accuse d'un crime qu'il ne connait pas, fuir les forces mystérieuses qui le traquent. Vango ne sait pas qui il est. Son passé cache de lourds secrets. Des îles siciliennes aux brouillards de l'Écosse, tandis qu'enfle le bruit de la guerre, Vango cherche sa vérité. Un héros inoubliable et romantique, une aventure haletante, envoûtante, empreinte d'humour et de poésie. Timothée de Fombelle signe de nouveau un grand roman, après le succès international de Tobie Lolness.

Je n'ai aucune excuse pour avoir attendu si longtemps avant de lire ce roman. C'est vrai, j'ai lu tellement d'avis positifs sur ce roman et avec une note de 4.29/5 sur Babelio, je ne vois pas pourquoi je ne me suis pas jetée dessus. Bon le principal, c'est de ne pas être passé à côté !

C'est un super roman d'aventure. Vango se retrouve traqué par la Police, par des Russes, par une Ecossaise… Bref, beaucoup de monde aimerait lui mettre la main dessus ! Vango fait preuve d'une folle ingéniosité pour semer tout ce petit monde. Mais le principal problème pour lui c'est qu'il ne sait pas vraiment pourquoi on le poursuit de la sorte.

Grace à des flash back, on en apprend un peu plus sur l'enfance de Vango. A l'âge de 3 ans il a survécu à un naufrage. Avec une jeune femme, ils se retrouvent sur une île dans la méditérannée où ils finissent par s'installer. La jeune femme souffre d'amnésie, elle est incapable de renseigner Vango sur ses parents, sur ses racines, sur ses origines.

Je suis impatiente de lire le tome 2, pour que le voile se lève sur tous ces mystères. 

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0

Entre ciel et Lou

Publié le par lydiane

de Lorraine FOUCHET

Entre ciel et Lou

4ème de couverture :

Jo vient de perdre l'amour de sa vie, son souffle, son rire et son appétit : Lou. Il est désormais seul sur l'île de Groix, leur île, celle qu'il a choisie et qu'elle a épousée en même temps que lui. Lors de ses funérailles, entouré de ses enfants, Cyrian et Sarah, avec qui il nourrit des rapports distendus, le notaire lit le testament. Jusqu'à cette annonce fracassante : Jo l'a trahie. Stupeur ! Ce dernier comprend que Lou, mère dévouée et épouse amoureuse, n'a pas dit son dernier mot et lui lance un ultime défi. Son " piroche " aura deux mois pour renouer avec Cyrian et Sarah, et surtout, les rendre heureux. Mais entre une belle-fille acariâtre et jalouse, un fils sur la défensive, une petite-fille en mal de père et une fille cabossée par l'amour, Jo a du pain sur la planche... Haut les cœoeurs ! Chaque famille a son lot de secrets, de colères tues et de sourires entendus. Lou, Jo et leurs enfants ne dérogent pas à la règle. Mais est-il jamais trop tard pour se retrouver et rattraper le temps perdu ?
Avec Entre ciel et Lou on rit, on pleure, on s'engueule, et surtout, on s'aime !
Un roman aux effluves iodées à dévorer emmitouflés face à la mer.

Le roman idéal à lire en Bretagne ! Bon c'est vrai, que bien installée sur la plage, le soleil, l'océan, on se détend tranquillement et on attaque un roman par… un enterrement. Vu comme ça, c'est pas super raccord, je vous l'accorde. Mais ce roman est loin d'être larmoyant. C'est même plutôt l'inverse, c'est une ode à la vie, à la poursuite du bonheur malgré les difficultés.

La 4ème de couverture résume bien l'histoire. Avant de mourir, Lou lance un dernier défi à son homme : rendre leurs enfants heureux. Facile à dire, mais plus compliqué en pratique…

Cyrian a quitté l'ïle de Groix pour Paris, c'est le profil parfait du "cadre dynamique", marié à une femme BCBG. Il ont une fille, Charlotte, qui pourrait concourir au statut de petite fille modèle. La Bretagne, il l'aime bien Cyrian, mais de loin. Il y revient quand même de temps en temps, bien obligé, il y a laissé sa fille ainé Pomme, il y a 10ans.

Et puis, il y a Sarah. Sarah a abandonné tous ses rêves (quand ce n'est pas eux qui l'on abandonné...!) lorsqu'elle a découvert qu'elle était atteinte d'une maladie dégénérative. On troque alors sa robe de mariée pour une chaise roulante et on vit au jour le jour.

Ce que j'ai aimé, c'est que l'auteur ne tombe pas dans la facilité. On ne devine pas la fin dès les premières pages. Et puis, l'île de Groix, la Bretagne, hmmmm… c'est quand les prochaines vacances déjà ?

 

Publié dans Lu - entendu...

Partager cet article
Repost0